Quelle rencontre plaisante côté unioniste ! Les Bruxellois, qui se sont déplacés de bonne heure ce samedi matin au Canonnier de Mouscron, ont montré qu’ils en avaient sous la semelle. Pourtant, en voyant la composition d’équipe choisie par Felice Mazzù, on se demandait si le onze de l’Union allait pouvoir faire tenir face à un Mouscron dominant lors de ses dernières sorties.

Quelques cadres restaient sur le banc pendant que des joueurs ayant gratté moins de temps de jeu ces dernières semaines se retrouvaient sur la pelouse. Mais au grand plus grand étonnement de tous, les troupes unionistes montraient de (très !) bonnes choses.

Disposé très haut sur le terrain depuis que Mazzù a débarqué, le bloc visiteur se mettait en évidence à plusieurs reprises tout au long de la première période. Les Bruxellois prenaient place dans le camp de Mouscron et montraient qu’ils ne s’étaient pas déplacés pour rien à Mouscron. Après douze petites minutes, Anas Hamzaoui dédoublait et mettait une pêche dans le plafond du but sur un mouvement bien construit par les joueurs de la Butte (0-1). La suite du premier acte était totalement dominé par l’Union qui se permettait, via Lapoussin (dribbleur et passeur) et Sigurdarson buteur cette fois-ci, de doubler la mise (0-2). L’équipe semi "bis" unioniste venait dicter sa loi.

On a (re) vu Tabekou et Vanzeir

La reprise de la deuxième période permettait à Mazzù de faire tourner son effectif. L'Union n'arrivait pas à trouver le chemin des filets sur l'ensemble de la seconde période malgré d'énormes occasions créées. Les défenseurs, qui ont joué dans un fauteuil 90 minutes, pouvaient reprocher à leurs avants d'avoir galvaudé 3-4 actions chaudes. Bah, Vega ou Undav étaient proches d'infliger la correction à Mouscron.

Cette joute amicale permettait également aux Unionistes de revoir Tabekou, parti à Mouscron (toujours pas officialisé) et Dante Vanzeir. Mais les deux joueurs n'ont pas influencé la partie. L'Union confirme sa forme de ce début de campagne amicale malgré un accrochage face au Crossing Schaerbeek.

L'Excel n'a pas existé 

Dépassés dans l'intensité par les Bruxellois toute la rencontre, les Mouscronnois n'ont pas su réagir face à un bloc compact. Leur pressing s'est révélé inefficace face à la justesse technique adverse. Le côté droit hennuyer a pris l'eau. Les hommes de Felice Mazzu en ont profité. 

Gillekens n'a pas fermé assez son angle pour le plus grand bonheur d'Hamzaoui (12e). Sigurdason s'est infiltré trop facilement dans la défense mouscronnoise (33e). Les entrées de Tabekou et Van Durmen n'ont rien apporté même s'il y a eu un léger mieux dans le dernier quart d'heure. Comme un symbole de ce jour sans, Nlandu s'est fait exclure en toute fin de match (90e). Après deux semaines d'optimisme, l'Excel n'a pas réussi son dernier test.

Mouscron - Union SG : 0-2

Union SG (1ère MT) : Moris; François, Van Der Heyden, Bager, Hamzaoui; Mehlem, Fixelles, Lynen; Lapoussin, Sigurdarson, Brown.

Union SG (2ème MT) : Herbots; François (65e Vega), Burgess, Bager (65e Kandouss), Hamzaoui (65e Boutouil); Nielsen, Fixelles, Lynen; Bah, Sigurdarson (71e Vanzeir), Undav.

Les buts : 12e Hamzaoui (0-1), 33e Sigurdarson (0-2).