Division 1A

Le milieu offensif français était plutôt amer après ce match nul indigeste concédé face aux Waeslandiens.

Ce n'était toujours pas du grand Anderlecht auquel on a eu droit ce dimanche après-midi. Loin s'en faut. Et ça, Samir Nasri en est bien conscient...

"Sur le plan personnel, je me sentais mieux, mais on ne repart pas avec les trois points", a-t-il expliqué au micro de Voofoot. "Ce n'est pas normal de faire zéro à zéro contre Waasland. Les supporters sont très patients, mais c'est normal de nous siffler. Nous avons beaucoup de jeunes joueurs et le climat actuel ne les aident pas. Nous avons rarement été mis en danger et nous avons eu des occasions. Malheureusement, comme depuis le début de saison, on ne les met pas au fond. Je récupère de mon angine mais cela reste insuffisant pour le moment. Je commence à mieux me sentir mais j'ai encore besoin d'un peu de temps."

De son côté, le coach de Waasland Arnaud Mercier était logiquement satisfait. "Pour avancer dans le foot, il faut être positif. Je dois féliciter mes joueurs au niveau de l'attitude. Avec un peu de chance, nous aurions pu prendre les trois points. C'est un match qui va nous servir de référence au niveau de l'état d'esprit. Je suis très content de la combativité des mes joueurs. Mentalement, nous étions prêts. Nous avons eu des possibilités avant Anderlecht. Ce que je retiens aujourd'hui, c'est la prestation de mes joueurs."