L'Assemblée générale de la Pro League s'est réunie ce mardi.

On sait enfin avec certitude à quoi ressemblera la Pro League la saison prochaine. Comme attendu, la proposition du Cercle Bruges d'avoir une Jupiler Pro League à 18 équipes la saison prochaine a été rejetée par l'AG de la Pro League qui se réunissait ce mardi.

La saison prochaine, des mini-playoffs seront également mis en place pour décharger quelque peu le calendrier suite à la reprise tardive de la compétition et le report de l'Euro en juin prochain.

Les quatre premières équipes à l'issue de la phase régulière de la compétition se disputeront le titre et le deuxième ticket pour la Ligue des Champions dans ce qui sera appelé "Champions Play-Off".

Les équipes classées de 5 à 8 s'affronteront pour un ticket en vue de l'Europa League. Mais pour aspirer à cette place européenne, le vainqueur de ces "Europa League Play-Off" devra affronter le quatrième des "Champions Play-Off".

Une dernière modification se situe au niveau de la descente. Si le club classé 16e descendra effectivement en D1B, le club classé avant-dernier devra disputer un barrage contre le deuxième de l'anti-chambre de l'élite pour se maintenir en Pro League. En D1B, la finale entre les deux premiers de chaque tranche a été supprimée. Le premier lors de la saison régulière montera directement en Pro League tandis que le deuxième disputer un barrage pour la promotion.

En outre, la Pro League a annoncé les dates des différentes journées de championnat, alors que le calendrier final sera dévoilé ce mercredi. Ainsi, la compétition reprendra le week-end du 7, 8 et 9 août. La compétition régulière s'achèvera ainsi le 16 avril.

La finale de Coupe de Belgique se disputera quant à elle le samedi 24 ou dimanche 25 avril.

"J'espère que les discussions sur le format sont terminées" 

Avec 16 équipes, des playoffs à quatre équipes et éventuellement deux descendants, la D1A connaît son format pour la saison prochaine. Le Cercle de Bruges avait tenté de trouver un compromis en proposant une D1A à 18 équipes mais la majorité des deux tiers n'a pas été atteinte lors du vote. "J'espère que les discussions sur le format sont terminées", a déclaré Peter Croonen, le président de la Pro League.

La proposition du Cercle de Bruges d'une D1A à 18 clubs permettait de sauver Waasland-Beveren et de faire monter OHL et le Beerschot. Seulement, l'Autorité belge de la concurrence (ABC) avait décidé que la Pro League avait géré correctement l'arrêt de la compétition. "La conclusion était que les décisions prises le 15 mai étaient les plus proches du règlement fédéral et de la logique sportive", a expliqué Croonen. "De plus, si nous devons faire face à une deuxième vague, l'ABC a reconnu qu'il était plus facile de terminer une compétition à seize équipes plutôt que dix-huit."

Cependant, le jugement de la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS), où Waasland-Beveren a introduit une procédure, est toujours en attente. "Nous ne voulons donc pas anticiper les choses, mais nous pensons que les décisions prises le 15 mai seront confirmées. Nous pourrons alors enfin mettre un terme à la saison. J'attends la nouvelle saison avec impatience et que le ballon puisse à nouveau rouler."

Le 15 mai, la Pro League avait décidé de mettre un terme définitif à la saison après 29 journées. Le Club de Bruges était sacré champion et Waasland-Beveren relégué en D1B. "Nous sommes revenus sur cette discussion mais j'espère que c'est terminé cette fois. C'est dommage que Waasland-Beveren ne peut pas défendre ses chances sportivement mais nous n'avions pas le choix. Heureusement, OHL et le Beerschot pourront en découdre sur le terrain pour la montée en D1A."