La Pro League a appris avec stupeur que le retour du foot à huis clos risque d'être décrété ce vendredi, si le Codeco suit les recommandations des experts du GEMS. Déjà dans le rouge, le secteur du football pro belge ne l'avait pas vu venir. Et déplore déjà les conséquences de la possible décision du Codeco dans un communiqué: 
"En tant que Pro League, nous avons travaillé de façon continue et constructive avec les différentes autorités au cours des derniers mois. Assister à un match de football dans les tribunes se fait dans un environnement sûr, cela est également confirmé par des études scientifiques", estime-t-elle. 
On nuancera ce propos en disant qu'il était difficile de ne pas noter ces derniers jours certains blocs de tribunes "chauds" où le port du masque était minoritaire, malgré les messages de clubs."Ce n'est un secret pour personne : les matchs à huis auraient un impact financier considérable pour nos clubs, lesquels subissent toujours les conséquences des tribunes vides de la saison dernière", poursuit le communiqué. 
"Par match, les pertes se chiffrent en centaines de milliers d'euros. Des collaborateurs seraient à nouveau menacés de perdre leur emploi. Nous espérons que les concertations constructives et la confiance de ces derniers mois permettront d'avoir des supporters dans les tribunes. Nous pourrons ainsi continuer à proposer du divertissement aux fans en ces temps difficiles." 
La Pro League saura ce vendredi si elle a été entendue.