Les Buffalos vivent décidément une bien drôle de saison. Après avoir terminé à la deuxième place l'an dernier, la Gantoise paie le départ de Jonathan David à Lille. Jess Thorup a été limogé après les deux défaites initiales et Boloni n'a pas réussi sa première en perdant à l'Antwerp. La victoire face à Malines, dimanche soir, a permis aux Gantois de se débarrasser de la peu flatteuse place de lanterne rouge mais les tensions existent et perdurent.

Yaremchuk n'a pas hésité à critiquer le technicien roumain. “C’était important de prendre les trois points, mais on sort de cette rencontre avec un mauvais sentiment.“Nous n’avons pas joué comme un club du top. Nous devrions proposer le football d’une des meilleures équipes de Belgique, et nous jouons comme une équipe de D2”, a-t-il déclaré. “Ça ne fait pas longtemps qu’on travaille avec notre nouveau coach, mais nous ne comprenons pas notre système, ni notre tactique. C’est trop défensif et ça ne convient pas à notre équipe. Nous sommes La Gantoise, nous devons jouer comme une équipe du top, encore plus à la maison” a poursuivi l'Ukrainien.

La réponse de l'ancien coach de l'Antwerp ne s'est pas fait attendre. “S’il n’est pas content, il peut choisir un autre club et puis c’est tout. Je ne suis pas là pour réagir aux plaintes de mes 25 joueurs et de mes quatre gardiens”, commence le Roumain. “Il n’y a qu’une chose qui compte pour moi: c’est le club. Je ne veux pas de conflits. J’apprécie beaucoup Roman Yaremchuk, mais s’il a quelque chose à dire, il vient et il me le dit à moi.”

On ne peut pas dire que le groupe vit bien à quelques semaines d'aborder le troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions. Gand affrontera le Rapid Vienne le 15 ou 16 septembre à la Ghelamco Arena.