25 jours ! Voici le temps que sera resté Laszlo Bölöni aux commandes des Buffalos. L'ancien technicien de l'Antwerp devait jouer un match très important pour sa saison face au Rapid Vienne mardi en match préliminaire de la Ligue des Champions. Mais après une réunion avec le conseil des joueurs, la décision a été prise de se séparer du coach roumain, dont la position n'était plus tenable.

Avec un 3 sur 9 sous Bölöni, La Gantoise ne réussit pas le début de campagne espéré. Une conférence de presse est actuellement donnée à la Ghelamco Arena. Pour le remplacer, Gand a choisi l'adjoint du Roumain Wim De Decker. Il sera assisté par Peter Balette.

Le président de Gand a expliqué cette décision. "Les résultats des derniers matchs, particulièrement à Eupen, ont été déterminants. On doit tenir compte de la voix des supporters et du groupe de joueurs" a-t-il commencé. "Tout ça mis ensemble, on s’est dit qu’il était préférable de se séparer de Laszlo Bölöni. C’était une erreur de casting. Michel Louwagie et moi en prenons la responsabilité. On a voulu aller trop vite. Je ne veux pas blâmer l’entraîneur lui-même car il a fait de son mieux pour faire des résultats. Je pense qu’il était bon d’agir directement car l’entente n’était pas bonne entre lui et le groupe. C’était bon de ne pas laisser traîner cette décision."

Il a également avoué que l'occasion était belle pour Wim De Decker de faire ses preuves. Le nouveau coach a tenu à remercier son président pour cette nouvelle aventure. "Je tiens à remercier le président de m'avoir donné cette opportunité. Ce sera un énorme défi. C'est maintenant à Peter et à moi-même d'apporter une certaine tranquillité d'esprit à l'équipe. Nous connaissons les joueurs et savons qu'il y a une qualité suffisante dans le groupe. Je ne me suis pas encore adressé aux joueurs. Mais il y a eu des discussions avec un certain nombre, donc tout le groupe le sait maintenant. Je suis sûr que l'équipe sera super motivée pour le match de demain. La concentration est énorme."