C’est la 92e fois qu’Anderlecht reçoit le Standard dans le cadre du championnat.

Avantage Mauve: le 92e Anderlecht - Standard

Les deux rivaux se sont déjà affrontés à 183 reprises, mais ce sera le 92e Clasico joué à Anderlecht. Les chiffres sont largement à l’avantage du Sporting : 48 victoires, 27 partages et seulement 16 défaites. Sur les 10 derniers Anderlecht - Standard, la domination mauve est moins flagrante : 4 partages, 4 victoires des Bruxellois et 2 victoires des Liégeois.


Ishak Belfodil dans 37 % des buts

Avec 5 assists, Belfodil est le meilleur passeur du Standard. Il partage la première place avec Edmilson, mais l’Algérien a inscrit 9 buts pour 5 pour le Brésilien. Avec 5 assists et 9 buts, Belfodil est le Standardman qui est impliqué dans le plus de buts de son équipe : 37 % des buts du Standard, presque aussi bien que les 38 % de Teodorczyk. Belfodil en est à un but toutes les 111 minutes, pour 1 but toutes les 97 minutes pour Orlando Sa. Côté anderlechtois, Tielemans est aussi impliqué dans 14 buts (8 buts et 6 assists) mais il a joué davantage que Belfodil et affiche une stat d’un but toutes les 132 minutes.


Teo : un but par match

Le match de ce dimanche sera un duel de buteurs. Teodorczyk d’un côté, Orlando Sa de l’autre. Le Polonais a inscrit 17 buts pour Anderlecht, le Portugais en a planté 11 pour le Standard. Si on met cela en lien avec les minutes jouées, le Standardman (1.064 minutes, soit un but toutes les 97 minutes) est plus efficace que l’Anderlechtois (1.792 minutes, soit un but toutes les 105 minutes). Mais si on ajoute les assists (3 pour Teo, 0 pour Sa), Teodorczyk devient le joueur le plus décisif avec un but (inscrit ou offert) toutes les 90 minutes.


Sans le Rouche le plus utilisé ?

Parmi les deux clubs, un seul joueur compte 100% de temps de jeu : Leander Dendoncker. Le milieu de terrain anderlechtois devrait poursuivre sur sa lancée ce dimanche. Côté rouche, aucun joueur n’affiche 100 % de temps de jeu. Le Standardman qui a le plus joué est Konstantinos Laifis, avec 86,62 % de temps de jeu. Mais vu sa mauvaise prestation à Eupen et la concurrence de Milos Kosanovic, laissé sur le banc jeudi, il n’est pas impossible que le défenseur central chypriote débute le Clasico en tant que réserviste.


Neuf

Le nombre de cartes rouges données aux adversaires d'Anderlecht cette saison (record en D1)


Six

Six joueurs jouant contre le standard ont transformé une phase arrêtée en assist. Le Standard est la plus mauvaise équipe à ce niveau. 


Treize

Anderlecht est l'équipe qui a pris le plus de points (13) après avoir été menée au cours d'un match. A l'inverse, le Standard, lui, a perdu 15 points.... après avoir mené et il n'a jamais gagné quand son adversaire a ouvert le score !


Douze

Le Standard est l'équipe de D1 qui tire le plus souvent sur le cadre du but adverse: 4 fois sur le poteau, 8 fois sur la barre transversale. A l'inverse, Anderlecht a souvent un brin de réussite: à 9 reprises son adversaire a trouvé le cadre mauve.