Le club a pris cette mesure "suite aux récents événements concernant la communauté LGBTQI". "En constatant qu'il existe encore une grande forme d'intolérance dans le monde à l'égard de la communauté LGBTQI, le FC Courtrai veut assumer le rôle social qu'il a en tant que club de football vis-à-vis de la société", a précisé le communiqué. "Le FC Courtrai considère le football comme un catalyseur pour offrir aux gens des chances, des expériences et des opportunités. Tout le monde est le bienvenu, quelle que soit son origine, son orientation ou sa religion."

Au début du mois, un incident avec le capitaine d'Anderlecht, le tout nouveau Diable Rouge, Albert Sambi Lokonga, a suscité une certaine agitation autour du brassard arc-en-ciel. Le 7 mars, lors du match de championnat contre le FC Malines (1-1), Lokonga portait son brassard de capitaine mauve et blanc au-dessus de l'arc-en-ciel. Ce brassard arc-en-ciel a été porté par tous les capitaines de D1A et 1B dans le cadre de la campagne pour la diversité "Football for All" de la Pro League contre l'homophobie, le racisme et d'autres formes de racisme. Selon Anderlecht et Sambi Lokonga, l'affaire était due à un malentendu.