Le Cercle de Bruges est plus que jamais en danger avec 22 points au compteur et une 17e place, une petite longueur devant Waasland-Beveren mais surtout quatre longueurs derrière la 16e place de Mouscron synonyme de maintien assuré.

Dans ce contexte, les dirigeants du Cercle ont choisi de se séparer de Paul Clement. Le club brugeois, avant-dernier de D1A après 25 journées, l'a annoncé lundi. Jimmy De Wulf et Wouter Artz vont temporairement diriger l'équipe première. Clement, ancien adjoint de Carlo Ancelotti, n'aura pas résisté à la défaite à Saint-Trond dimanche (3-0).

Le Cercle, pourtant auteur d'un début de saison prometteur avec cinq victoires en neuf journées, a vu sa machine s'enrayer petit à petit. Tant et si bien que les Brugeois n'ont gagné qu'un seul de leur treize derniers duels en championnat.

Clement, adjoint de Carlo Ancelotti à Chelsea (2009-2011), au PSG (jan. 2012-2013), au Real Madrid (2013-2015), puis au Bayern Munich (2016-janvier 2017), avait signé un contrat de trois ans au Jan Breydel à son arrivée en juillet dernier, succédant à l'Allemand Bernd Storck. Ce dernier avait sauvé le Cercle de la descente après un début de saison 2019-2020 compliqué.

L'Anglais de 49 ans avait également officié en tant que T1 dans son pays natal, à Derby County (2015-jan 2016), Swansea (jan 2017-déc 2017) et Reading (mars 2018-déc 2018).

Après son seizième de finale de Coupe de Belgique à Oud-Heverlee Louvain mercredi, le Cercle tentera de se remettre sur de bons rails à l'occasion de la réception de Malines samedi soir.