L'assemblée générale de la Pro League, réunie ce lundi par écrans interposés, a décidé de revenir à la possibilité de reporter un match lorsqu'un noyau est touché par sept cas, au moins, comme proposé par la direction de la ligue.

Cette possibilité, utilisée à plusieurs reprises en 2020, avait disparu du règlement ces derniers mois. Concrètement, seuls les joueurs présentant au moins 30% du temps de jeu sont pris en compte, pas des réservistes ou des jeunes, donc.

En revanche, le souhait de certains clubs de carrément reporter la journée de championnat de reprise du weekend prochain, n'a pas été suivi.Mais l'autre grande nouvelle de cette AG, c'est la nomination comme coprésidents de la Pro League de Vincent Mannaert et Wouter Vandenhaute.

Le manager du Club de Bruges et le président anderlechtois ont été désignés pour remplacer Peter Croonen, démissionnaire en décembre. Ils dirigeront donc la ligue jusqu'en juin et seront à la baguette pour les dossiers épineux du moment, comme les changements des statuts sociaux et fiscaux des joueurs.

"Ils s’engagent dans les six prochains mois (jusqu'au 30 juin) à soutenir pleinement la Pro League dans un certain nombre de dossiers cruciaux pour l'avenir du football professionnel (à court et à long terme), ceci en concertation avec le CEO Pierre François, le Conseil d’Administration de la Pro League et les partenaires externes", fait savoir la ligue.