Division 1A

"Le discours ambitieux de la direction m'a convaincu", a déclaré Fabien Mercadal, 47 ans, le nouvel entraîneur du Cercle Bruges lors de sa présentation jeudi au stade Jan Breydel." Il succède donc à un autre Français, Laurent Guyot.

Après son expérience compliquée à Caen qui s'est soldée par une relégation et une démission, Mercadal va entamer sa première expérience à l'étranger. "Je suis flatté qu'un club tel que Cercle Bruges me fasse confiance. Je ferai tout pour rendre heureux les supporters, les sponsors et la direction dont le discours ambitieux m'a convaincu. Ces dernières années, j'ai coaché différents clubs en France mais j'ai regardé pas mal de rencontres en Belgique, aussi à Bruges", a déclaré Mercadal.

"J'ai eu une saison difficile avec Caen, pour plusieurs raisons. La préparation n'a pas été bonne, il y a eu quelques changements dans la direction et beaucoup de joueurs sont partis. En plus, nous avons été trop vite pour engager les nouveaux joueurs."

Le Cercle a terminé la dernière saison régulière à la treizième place. Le président Frans Schotte vise la colonne de gauche cette fois-ci. "Pour l'instant, le noyau que nous avons est très jeune", a précisé Mercadal. "Bien sûr, ce n'est pas définitif. Mais nous ne devons pas nous précipiter dans les transferts. Je préfère prendre le temps d'attirer des joueurs qui s'intègrent au Cercle et qui sont complémentaires. Mon objectif est de bonifier ces jeunes en les entourant de joueurs plus expérimentés, afin ainsi d'obtenir des résultats. Je prône un jeu offensif, mais il faut aussi tenir compte des qualités des joueurs. J'ai échangé quelques messages avec Laurent Guyot, mais j'étais en vacances en Corse où la portée de mon smartphone n'était pas idéale."

Mercadal sera entouré de deux adjoints José Jeunechamps et Rudi Cossey, de l'entraîneur des gardiens Dany Verlinden et le préparateur physique Jeannot Akakpo.