La vente du KV Ostende fait l'actualité depuis quelques jours.

Lundi soir, le président du club Frank Dierckens a clarifié certaines choses dans une lettre publiée sur le site du club de Jupiler Pro League. Le président Dierckens a commencé par avouer que "les incertitudes" et les "spéculations pouvaient jouer sur la tranquillité d'esprit des supporters". "Notre club a besoin de stabilité et de clarté le plus rapidement possible et nous y travaillons en coulisses", a-t-il écrit. "J'aimerais que les négociations se déroulent autour de la table et non dans les médias."

Frank Dierckens, nommé président en février à la place de Peter Callant après être devenu actionnaire principal, a reconnu qu'une offre d'achat lui était parvenue. "J'ai décidé de ne pas l'accepter", a-t-il assuré sans pour autant donner la raison de ce refus. "Contrairement à ce qui a été suggéré dans les médias, je ne veux pas m'accrocher à mon poste. Je veux uniquement des certitudes quant à l'avenir du KVO."

Dierckens a ensuite certifié "qu'il y avait encore d'autres offres sur la table". "Des négociations sont menées avec différentes parties depuis quelques semaines. Pour des raisons de confidentialité, je n'en dirai pas plus."

Malgré une défaite contre Saint-Gall (2-3) lundi, le président a tiré un bilan positif du stage en Espagne. "Notre nouvel entraîneur Dennis van Wijk et l'ensemble de son staff travaillent dans la même direction. Les joueurs vont tout faire pour prendre les trois points samedi (contre Waasland-Beveren)", a ponctué Dierckens, exhortant les supporters à continuer à soutenir les 'Kustboys'.