Avec l'émergence de la pandémie de coronavirus, la saison 2019-2020 de Jupiler Pro League s'est achevée prématurément après seulement 29 journées de phase classique. Assez cependant pour que le Club Bruges soit déclaré champion malgré l'absence des Playoffs.

Mais dans l'émission President diffusée sur Play Sports, le président du Cercle Bruges, Vincent Goemaere, a donné une autre vision des choses : "Nous avons arrêté la compétition et nous avons envisagé l'annulation pure et simple de celle-ci, avec dans le même temps, l'annulation du titre pour le Club, qui l'aurait mérité au vu de son avance", a commencé Goemaere lors du teasing de l'émission diffusée sur la chaine payante, "Mais pour éviter que cela ne se produise, le Club Bruges s'est montré solidaire financièrement avec les autres clubs. Le fait que les Blauw-Zwart aient dû 'acheter' le titre était un exemple de ce qui n'allait pas à l'époque en Pro League."

Des propos que le président du Cercle a voulu nuancer au vu du tollé provoqué : "Ces propos ont été sortis de leur contexte", a-t-il déclaré au Laatste Nieuws, "j'expliquais simplement pourquoi nous avions tant défendu la situation de Waasland-Beveren. Nous n'étions pas d'accord de la manière avec laquelle les choses se déroulaient. Ce n'était pas correct."

Finalement, le Club Bruges a été couronné champion de Belgique mais a dû partager une partie de ses revenus européens avec les autres clubs : "C'est dans cette optique que j'ai dit qu'ils avaient 'acheté le titre'. Je n'ai jamais dit que le Club n'était pas champion sur le plan sportif. Au contraire."