Division 1A

Battu pour la première fois de la saison le weekend dernier à Malines, le Racing Genk a de nouveau goûté à la défaite ce samedi à domicile face à Zulte Waregem (0-2) lors de la troisième journée de la Jupiler Pro League. 

Le Essevee en profite pour glaner sa première victoire de la saison face au champion en titre. Le Racing Genk est neuvième avec trois points, Zulte suit au classement avec le même nombre d'unités.

La défense de Zulte Waregem était mise à contribution dès l'entame de la rencontre. Après moins de deux minutes de jeu, Mbwana Samata butait en face à face sur le portier Sammy Bossut. Les visiteurs répondaient dans la foulée grâce à Cyle Larin qui voyait son tir être sauvé sur la ligne par Sébastien Dewaest (5). Une minute plus tard, Zulte sanctionnait les errements défensifs limbourgeois grâce à une reprise de volée victorieuse d'Henrik Bjordal.

Les Limbourgeois tentaient de réagir mais ils manquaient d'inspiration dans la zone offensive. Les visiteurs, de leur côté, étaient tout proche de doubler la mise via Saido Berahino dont la frappe trouvait le poteau de Gaetan Coucke (42).

En seconde période, le Racing Genk devait attendre la 59e minute de jeu pour alerter à nouveau Bossut. Le Japonais Junya Ito voyait sa tentative cadrée être repoussée par l'ancien portier des Diables Rouges. Les Limbourgeois ne parvenaient finalement jamais à trouver la faille dans la défense de Zulte. Ils étaient même punis une deuxième fois à douze minutes du terme par Berahino qui doublait la mise en faveur des troupes de Francky Dury.

Courtrai fête sa première victoire, Eupen, Waasland-Beveren et le Cercle, pas encore

L'AS Eupen et Waasland-Beveren qui comptaient zéro point après les deux premières journées de la Jupiler Pro League de football, rencontraient enfin un adversaire à leur portée samedi. La victoire éventuelle n'était cependant promise qu'à celui qui dominerait l'autre, dans leur duel au Kehrweg. Mais de vainqueur il n'y en eut pas (1-1), Courtrai s'imposant par contre au Cercle de Bruges (1-3)

Le Cercle ne comptait pourtant pas se contenter d'un premier point, mais fêter un premier succès par la même occasion.

Ce qui était cependant également l'ambition de Courtrai, son adversaire dans le derby au Jan Breydel, peu satisfait de son bilan d'une défaite (2-1 à Genk) et un nul (1-1 contre Charleroi).

Les spectateurs, pas très nombreux, de ces deux matches, n'ont pas tellement dû attendre le premier but.

Même si à Eupen, il auraient sans doute préféré voir la reprise de la tête victorieuse de Beni Badibanga sur un centre d'Andreas Wiegel, moins précise (0-1, 28e).

Une avance au marquoir méritée des visiteurs, il faut bien en convenir.

Mais à l'Alliance on peut toujours compter sur Yuta Toyokawa pour alimenter le marquoir, même si son coup franc victorieux ne semblait pas cosmique (1-1, 54e, score final).

Au Cercle, Idriss Saadi, bien servi par Johanna Omolo, après une perte de balle de Hannes Van der Bruggen, avait lui fusillé Sébastien Bruzzese dès la 18e (1-0).

A la reprise les visités marquèrent encore plus rapidement, mais l'arbitre Bert Put annula le goal inscrit dès la 46e par Stef Peeters, en constatant sur les images de l'assistance video (VAR) qu'il avait commis une faute.

Et c'est au contraire Abdul Ajagun qui égalisa de loin à la 49e.

Puis Van der Bruggen, coupable sur le but brugeois, se racheta en donnant l'avance à Courtrai après un une-deux avec Tyron Ivanof, six minutes plus tard (1-2).

Enfin le coup de grâce, 1-3 à la 90e, fut donné par Hervé Kagé, entré au jeu à la place d'Ajagun à la 71e.

Il reprit en effet imparablement de la tête un centre de... Van der Bruggen, passé en un peu plus d'une heure du statut de zéro à celui de héros !

Avec quatre points Courtrai se rapproche du top 6.

Eupen et Waasland-Beveren, un point chacun, n'ont en revanche que le Cercle et Saint-Trond, aucun point, derrière eux...