Le Standard a battu le Sporting de Charleroi sur le plus petit écart (1-0) lors de l'ouverture des playoffs I, vendredi soir à Sclessin.

Le Brésilien Edmilson Junior a marqué le seul but de la rencontre sur une frappe lointaine dans les dernières minutes de jeu. Grâce à cette victoire, les Liégeois reviennent à un point de leur adversaire du soir. Le début de match a été marqué par deux occasions pour les Carolos. Chris Bédia, profitant d'une mauvaise remise de Christian Luyindama, a failli tromper Jean-François Gillet (3e). Ce dernier, préféré au Mexicain Guillermo Ocho, rentré tard de ses obligations internationales, a suivi du regard une reprise de la tête de Gjoko Zajkov sur corner (4e). La première mi-temps, terne, a vu le Standard se montrer dangereux à quelques reprises, souvent par l'intermédiaire de son milieu offensif marocain Mehdi Carcela.

Le deuxième acte a commencé tambours battants avec une frappe de Renaud Emond contrée par Parfait Mandanda (46e). Dix minutes plus tard, l'équipe de Felice Mazzu, en supériorité numérique sur une reconversion offensive, a manqué le coche (56e). Le rythme, rapidement redescendu, s'est accéléré dans le dernier quart d'heure.

Voulant donner un peu impact offensif à ses troupes, Ricardo Sa Pinto a lancé Razvan Marin et Duje Cope à la 68e. Après une tentative contrée d'Emond (75e), le Standard a débloqué le marquoir après un exploit individuel d'Edmilson. Parti de son flanc gauche, le Brésilien a décoché une frappe lointaine et puissante, donnant la victoire aux siens (1-0, 84e).

Le Standard, longtemps à la lutte pour l'accession aux playoffs, est invaincu depuis 7 rencontres. Vainqueur de la Coupe, les Mosans prennent provisoirement la 4e place avec 25 points, un seul point derrière les 'Zèbres' (3e, 26).

La première journée des playoffs I se pourvuivra dimanche avec Anderlecht (2e, 28) - La Gantoise (4e, 25). Lundi, le Club de Bruges, leader avec 34 unités, accueillera Genk (6e, 22).

Les réactions;

Edmilson : "J'ai tenté ma chance..."

"Le plus important c'est pas le but, c'est la victoire. On débute les Playoffs 1 de la meilleure des manières. Sur le but, je n'avais rien à faire d'autre. J'ai tenté ma chance et la balle est rentrée au fond des filets. On va prendre match par match. On a une semaine de repos maintenant avant un déplacement difficile à Genk. On est tous derrière le coach.Nous sommes est en confiance, il faut continuer de la sorte."


Ricardo Sa Pinto: "Tout peut se jouer sur des détails"

"Les joueurs de Charleroi se sont bien battus sur tous les ballons jusqu'à la fin. Tout peut se jouer sur des détails. Dans les Playoffs 1, il faut être efficace c'est comme cela qu'on gagne. On avait tous en plus que Charleroi. Nous étions meilleurs devant et nous nous sommes créés plus d'occasions qu'eux On méritait de gagner. Je suis content pour le club, les joueurs et les supporters. On a célébré la victoire en Coupe avec tout le monde. Dans chaque famille, il peut y avoir des discussions mais on reste une famille."


Benavente : "On méritait un point"

"C'est terrrible, Un point ça aurait été juste. Le but a été terrible pour nous. C'est un endroit compliqué et on le savait avant le début du match. Je pense que nous méritions un point. On peut toujours réaliser de bons Playoffs 1, j'en suis convaincu. On a déjà démontré de bonnes choses cette saison. Je suis content de jouer les playoffs 1, on reste ambitieux."

Felice Mazzu: "Nous sommes frustrés"

"Je suis fier de mes joueurs en fonction de la période que nous avons traversée en fin de phase classique. On était organisé, on avait de l'envie. Nous sommes frustrés car le but tombe par un superbe geste technique, ça on ne peut pas l'enlever à Edmilson. Juste avant que Gaetant Hendrickx ne soit touché, Agbo contrôle le ballon avec la main. Le VAR n'a pas été utilisé, c'est le foot.  Diandy est un garçon très simple. Il n'y a pas que lui qui a réalisé un bon match. Je voulais injecter un joueur avec plus de créativite mais je n'ai rien à reprocher à mes médians et à mes défenseurs. Ils ont réalisé le match presque parfait. Nos choix offensifs n'ont pas été parfaits mais cela ne tourne pas pour nous pour le moment. Il reste du déchet offensivement.



Revivez le direct commenté