Dans une interview accordée au Laatste Nieuws, Ivan Leko aborde le cas de Didier Lamkel Zé. Il se défend de s'être servi du Camerounais pour se qualifier pour l'Europa League avant de l'exclure du groupe qui disputerait la Coupe d'Europe: "Ce n'est pas grâce à lui qu'on a remporté la Coupe. Il a été bon mais pas un joueur-clé de la finale. Au bout d'un moment, quand vous êtes absents des entraînements sans même fournir un mot d'explication, vous ne pouvez pas espérer jouer le lendemain. Si Lamkel Zé s'entraînait comme De Laet, Haroun, Refaelov ou Mbokani, il vaudrait entre 15 et 20 millions d'euros."

Et Leko d'enfoncer le clou: "Si je vous faisais la liste de tout ce qu'il a fait... Nous lui avons déjà pardonné beaucoup de choses mais aucun joueur n'est au-dessus du collectif."

Relégué dans le noyau B et privé de Coupe d'Europe, Lamkel Zé s'est consacré, depuis ce jeudi, à la conquête de trophées... sur FIFA. Le joueur a en effet partagé sur Instagram plusieurs de ses succès à la Playstation. Il a lancé une carrière d'entraîneur à la tête de l'Antwerp, se donnant le nom de... Laszlo Boloni. Il s'appuie évidemment sur lui-même pour marquer des buts et n'hésite pas à filmer sa télévision dès qu'il inscrit un triplé et repart avec le ballon du match. Et quand il s'agit de soulever le trophée, c'est évidemment son mème qui reçoit les honneurs du brassard de capitaine.

© Instagram