Division 1A

L'Union belge veut ainsi que nos arbitres soient dans des conditions optimales avant les rencontres les plus importantes de la saison.

La semaine prochaine, le coup d'envoi des Playoffs sera donné. C'est le rendez-vous à ne pas manquer pour les membres du top 6 et il s'agit d'être prêt. Mais aussi du côté des arbitres, on tente de préparer au mieux les rencontres les plus importantes de la saison. Ainsi, l'Union belge et la Commission des arbitres ont décidé de mettre en place une nouvelle mesure pour permettre aux arbitres d'être mis dans des conditions optimales avant de siffler les rencontres de Playoffs 1.

Pour ce faire, les arbitres, non seulement l'arbitre principal mais également ses assistants et l'arbitre vidéo, devront se réunir à Tubize au centre national le jour avant la rencontre pour une mise au vert. Sur place, les arbitres recevront des sessions techniques, des entraînements et ils étudieront la tactique des deux équipes qu'ils auront à arbitrer pour pouvoir anticiper. Ils passeront ensuite la nuit au Martin's Reds Hotel, l'hôtel des Diables rouges.

Ainsi, les arbitres désignés pour arbitrer la rencontre du vendredi soir devront se donner rendez-vous à Tubize le jeudi matin dès 9h30 pour prendre leur petit-déjeuner ensemble. Nos sept arbitres internationaux sont assurés de siffler les rencontres de Playoffs 1. Pour les entourer, douze juges de touche sont susceptibles d'être désignés. C'est pour ces derniers que cette mesure peut être problématique. Lors de la phase classique de la compétition, les arbitres assistants ne sont attendus qu'une fois par mois pour s'entraîner à Tubize. Pendant les playoffs, ils devront donc être disponibles plus régulièrement en semaine. Seulement, beaucoup d'entre eux travaillent à plein temps et vont devoir prendre des jours de congé pour pouvoir se libérer et participer aux mises au vert prévues par la fédération. De plus, selon les premières informations qu'ils ont reçues, aucune compensation financière n'est prévue pour nos arbitres.

Ce week-end, les arbitres se réunissent tous ensemble à Tubize. Lors de ce rassemblement, les derniers détails de cette mesure seront expliqués aux arbitres qui espèrent sérieusement qu'une compensation financière sera mise sur la table.