Ce sont les gardiens qui se montraient les plus inspirés en première période. Tout d'abord, Mike Vanhamel s'interposait parfaitement sur une reprise à bout portant d'Igor De Camargo sur une remise parfait d'Issa Kaboré (14e). Un instant plus tard, Yannick Thoelen arrêtait des poings une reprise de volée vicieuse de Rafa Holzhauser (16e). C'est d'ailleurs Holzhauser qui ouvrait le score en deuxième période en convertissant un penalty obtenu par Loris Brogno, déséquilibré dans la surface par Rob Schoofs (51e). Dix minutes plus tard, le meneur de jeu autrichien était tenu de quitter le terrain à cause d'une blessure musculaire (61e). En toute fin de rencontre, Sandy Walsh, entré au jeu en première période à la place de Kaboré blessé, égalisait pour Malines et permettait à son équipe d'aligner un neuvième match d'affilée sans défaite en déplacement (90e). En toute fin de rencontre, Musashi Suzuki était à deux doigts de tout de même offrir la victoire au Beerschot mais sa reprise léchait le montant du but de Thoelen (92e). Un instant plus tard, Ferdy Druijf, entré au jeu, inscrivait son premier but en Jupiler Pro League et offrait finalement la victoire aux Malinois (90e+4), au bout du suspense. Les Malinois restent sur une série de 25 points sur 30 et entrent dans le top 8 avec 39 points, à deux points seulement du quatrième, Anderlecht. Le Beerschot continue sa dégringolade et est désormais 10e avec 37 points.