Le match à Malines de dimanche risque de ne pas avoir lieu parce que la province d’Anvers interdit des sports collectifs pendant les quatre prochaines semaines pour éviter la propagation du coronavirus. "On attend une nouvelle décision de la province, dit Frank Lagast, directeur général de Malines. Mais si on ne peut pas s’entraîner sur nos terrains, on ne jouera pas contre Anderlecht. La santé prime, donc on ne va pas chercher de solutions créatives pour pouvoir s’entraîner. Et pas question de jouer dans un autre stade. Dans notre stade, la sécurité de nos joueurs et collaborateurs est garantie, ce qui ne serait pas le cas ailleurs."