Franky Vercauteren est revenu de Russie en jet privé ce lundi pour signer son contrat en soirée. Et cela énerve Marc Van Ranst. D'ailleurs, le virologue n'a pas hésité à le faire savoir sur Twitter en s'adressant directement au club.

“M. Vercauteren est resté en Russie pendant plus de 48 heures. La Russie est en zone rouge. Une quarantaine de 7 jours, avec des tests au jour 1 et au jour 7, est obligatoire, également pour les entraîneurs. Aller travailler le deuxième jour n’est pas un bon signal pour notre population”, a-t-il publié.

Vercauteren a précisé lors de sa conférence de presse qu'il s'est fait testé avant son départ. Son test était négatif. Il se fera, à nouveau tester ce mardi.

L'Antwerp réagit

Le club anversois a tenu a réagir au commentaire du virologue. Sur Twitter, ils ont précisé que Vercauteren ne venait au club que pour réaliser une prise de sang et un nouveau test Covid, précisant également que la conférence de presse s'est faite en ligne tout en respectant les distanciations sociales. Par ailleurs, le nouveau mentor du matricule 1 restera en quarantaine jusqu'à nouvel ordre, et ce en concertation et accord avec la Pro League.

"Parfait. Quand j'ai appelé la ProLeague il y a une heure, rien de tout cela n'était encore réglé", a ensuite commenté Van Ranst.