Quand les Flandriens ont trouvé l’ouverture après moins de 180 secondes, Mario Been a dû songer au scénario de la défaite face au Standard. "En tant que coach, on peut toujours trouver un sujet de mécontentement. Mais je ne peux qu’être fier de notre réaction affichée à 0-1", commentait le coach néerlandais. "Quand je vois la manière dont nous nous sommes imposés, malgré les erreurs que nous avons commises, je me dis que les choses ne peuvent aller qu’en s’améliorant."

Surtout, quand on voit la forme affichée par le duo d’attaque… "Vossen-Mboyo, quel couple royal, hein ? Fantastique. Ils ont mis quatre buts ensemble. Je ne peux que m’en réjouir."

Son alter ego Francky Dury avait, lui, passé une soirée plus compliquée."Sans doute, défensivement, avons-nous souffert de la sortie précoce de Colpaert. D’autant que nous avons essayé de passer à une défense à trois. Nous avons pourtant bien entamé ce match. Peut-être avons-nous même marqué trop tôt. Nous n’avons pas assez bien joué entre les lignes. Au contraire, les longs ballons de Genk nous ont posé problème. C’est quand je trouvais que nous jouions mieux, que nous avons encaissé trois goals coup sur coup."