Le milieu de terrain du Standard Ricardo Faty s'estime floué, comme il l'a fait savoir au micro de nos confrères de VooFoot.

Ricardo Faty : "Malheureusement, il y a eu beaucoup de circonstances en notre défaveur depuis quelques semaines. C'est dommage, à onze contre onze, on aurait fait jeu égal avec Bruges. Les cartons n'ont pas été distribués de la même manière entre les deux équipes aujourd'hui. Mais il ne faut pas se lamenter, j'ai confiance en mon équipe. On aurait aimé faire un résultat aujourd'hui car on a du retard sur les play-offs. Mais on ne s'inquiète pas et on va continuer à travailler. On a trop envie de bien faire, on l'a vu avec Enoh qui a fait preuve d'un trop plein d'envie sur l'action du rouge."

Laurent Ciman : "C'est triste ! On voit rouge après dix minutes, mais voilà, c'est une décision de l'arbitre, je ne sais si ça valait la rouge. Le premier pénalty était aussi évitable. On fait des erreurs stupides et on les paie cash, on le voit encore avec le carton rouge qu'on prend en fin de match. La trêve internationale va permettre à chacun de faire son autocritique."

Thomas Meunier
: "On peut dire un grand merci à l'arbitre aujourd'hui. Les deux rouges et les deux pénalties nous ont facilité la tâche. On n'a pas vu un grand Bruges en première mi-temps. On n'était pas en confiance et on avait peur d'attaquer alors qu'on était à dix contre onze. Ca s'est mieux passé en deuxième mi-temps et on a assuré l'essentiel contre un concurrent direct."

Michel Preud'Homme :
"On a perdu notre jeu après l'exclusion d'Enoh. On ne peut pas être satisfait car il y avait beaucoup d'espaces, on aurait dû tuer le match beaucoup plus tôt. On a même laisser trop de possibilités au Standard de revenir. Mais ce n'était pas facile pour les deux équipes qui ont joué jeudi. Il manque aussi encore des automatismes avec les dernières recrues."

Guy Luzon : "Quel échec ! Après dix minutes, le match était déjà terminé avec un carton rouge qui n'avait pas lieu d'être, selon moi. Enoh ne touchait même pas son adversaire. Vormer devait aussi être exclu pour une faute similaire plus tard dans le match. Battre Bruges et l'arbitre, c'était trop pour nous, mais on a fait le maximum jusqu'au bout."