Mouscron, sauvé in extremis la saison dernière, a parfaitement débuté son championnat 2017-2018. 

Les Hennuyers picards sont allés s'imposer 0-1 à Ostende face à des Côtiers peu inspirés et qui ont terminé le match à dix après l'exclusion de Siani (82e), dimanche soir. Le but a été inscrit par le nouveau venu le Congolais Jonathan Bolingi à la 65e minute.

Après sa défaite à Marseille pour le premier match de son histoire en coupe d'Europe, Ostende recevait Mouscron en clôture de la première journée de championnat. Titularisé par Yves Vanderhaeghe, Nicolas Lombaerts effectuait officiellement son retour sur les pelouses belges. Dans une première mi-temps très fermée, la plus belle occasion fut à mettre à l'actif des Côtiers. Musona se présentait seul face à Butez mais le portier mouscronnois s'interposait. Mouscron, de son côté, était la meilleure équipe sur le terrain mais le dernier geste faisait défaut dans les combinaisons mouscronnoises.

Ostende débutait la deuxième période avec de meilleures intentions mais loupait une occasion trois étoiles. Musona devançait la sortie de Butez mais fusillait au-dessus malgré le but vide. Cependant, les Hurlus reprenaient le dessus sur les Côtiers et ouvraient méritoirement la marque. Olinga débordait sur la gauche et son centre trouvait Bolingi qui trompait Proto de la tête (65e).

Ostende mettait alors la pression sur la défense mouscronnoise mais les choses se compliquaient avec l'exclusion de Siani après une faute sur Amallah qui partait seul au but (82e).

Au final, Mouscron s'imposait 0-1 et rejoignait Zulte Waregem, Bruges, Charleroi et Saint-Trond en tête du classement avce 3 points, après cette journée initiale riche en surprises.

Anderlecht, le champion, a été tenu en échec à l'Antwerp (0-0), la Gantoise a chuté à Saint-Trond (3-2) et Genk n'a pu faire mieux qu'un partage (3-3) à domicile contre Waasland-Beveren.

La deuxième journée débutera vendredi prochain par un premier duel au sommet entre le Standard et Genk.

Revivez le match


Sur le fil, Ceballos offre la victoire à Saint-Trond face à La Gantoise 3-2

Dimanche, Saint-Trond s'est imposé dans les derniers instants face à La Gantoise (3-2) au terme d'un match au scénario renversant lors de la première journée de la Jupiler Pro League.

Trois jours après le début de sa campagne européenne face à Altach (1-1) en Europa League, La Gantoise débutait son championnat par un déplacement à Saint-Trond. Hein Vanhaezebrouck faisait tourner son noyau et Franko Andrijasevic, l'international croate arrivé de Rijeka, disputait son premier match officiel.

Les Gantois prenaient le jeu à leur compte mais ce sont les Trudonnaires qui, en contre, se montraient les plus dangereux. Jakob Rinne, qui remplaçait Kalinic (orteil cassé), détournait les envois de Vetokele et Gueye. Cependant, La Gantoise prenait logiquement l'avance en fin de première mi-temps. Andrijasevic, bien servi par Esiti, prenait la défense limbourgeoise de vitesse et remportait son face-à-face avec Pirard (39e).

Dès le début de la deuxième période, les Buffalos tentaient de se mettre à l'abri mais Pirard maintenait son équipe dans le match. Mené au score, Saint-Trond se montrait plus entreprenant et, sur un centre d'Alexis De Sart, Vetokele égalisait (63e). Ce but donnait des ailes aux Trudonnaires qui prenaient les devants quelques minutes plus tard. Ceballos trompait Rinne d'une frappe puissante dans le plafond du but (72e). L'avance des Canaris était de courte durée puisque La Gantoise réagissait trois minutes plus tard. Esseulé dans le petit rectangle, Gigot prolongeait le coup franc de Milicevic au fond des filets (75e).

Les hommes d'Hein Vanhaezebrouck faisaient le forcing en fin de match pour prendre les trois points mais, sur un contre rondement mené, Ceballos inscrivait le but de la victoire pour Saint-Trond d'un tir des 20 mètres (88e).