Mouscron a mis du temps à rentrer dans son match: "45 minutes catastrophiques"

Jorge Simao regrette la première mi-temps des siens même s’il a apprécié leur réaction.

Mouscron a mis du temps à rentrer dans son match: "45 minutes catastrophiques"
©Belga

Sans être flamboyants, les Mouscronnois ont failli repartir de l’AFAS Stadion avec le match nul. Lors des dernières secondes, Onana s’est fait accrocher dans la surface mais l’arbitre n’a pas accordé un deuxième penalty aux Hurlus. Fidèle à sa philosophie, Jorge Simao n’a pas souhaité commenter cette décision se concentrant sur la performance des siens.

"Nous avons réalisé la pire mi-temps depuis que je suis ici. C’était vraiment catastrophique et c’est de ma faute. Je n’ai pas réussi à leur faire prendre conscience de l’importance de cette rencontre. Ce n’est pas un problème physique ou tactique mais juste mental."

Le technicien portugais a apprécié la réaction de ses joueurs qui sont entrés tardivement dans leur rencontre. "Ils ont réalisé un job incroyable et sur la deuxième mi-temps, Malines s’en sort bien."

Mouscron retrouve une place de lanterne rouge qu’il avait quittée il y a deux semaines. "C’est difficile car on a essayé de bien entamer le match. Ils nous ont dominés. On n’a pas d’excuse", analyse Fabrice Olinga. Les Hennuyers ont encore perdu des points face à un concurrent direct pour le maintien. Après Zulte et Waasland Beveren, cela commence à faire beaucoup. "Une équipe comme Malines ne doit pas être dernière car ils ont de l’ambition. Pour moi, il ne joue pas le maintien. Avec leur noyau, les Malinois n’ont rien à faire là. Quant à nous, nous possédons toutes les cartes en main pour se ressaisir après la trêve."

Sur le plan individuel, le Camerounais a retrouvé une place d’indiscutable sans forcément pouvoir s’illustrer.

"Ça a été difficile pour moi aujourd’hui car j’ai joué avec deux contractures. Une à l’ischio et une autre derrière la cuisse. Je ne regrette rien car je veux me battre pour l’équipe. C’est frustrant. On voit un groupe qui n’a pas peur."

Cet effectif devra sauver sa place parmi l’élite après une mini trêve. Les Mouscronnois sont en vacances jusqu’au trois janvier et ils disputeront une rencontre amicale le lendemain. Ils n’auront pas le temps de tergiverser. Des déplacements délicats à Zulte, à Saint-Trond et à Eupen les attendent et il faudra aller chercher le maintien dans ces confrontations. Il est temps pour l’Excel d’inverser la tendance en gagnant des points face à des concurrents directs contrairement à ce dimanche soir.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be