La liste des absents s’allonge encore : il manquera 4 ou 5 cadres face au Standard.

Bernd Hollerbach nous avait prévenus : "À un moment de la saison, avec les blessures et les suspensions, mon noyau sera trop court !"

Cette phrase est plus que jamais d’actualité au Canonnier puisque les Hurlus ont encore perdu deux éléments dans la bataille face à Anderlecht : De Médina pendant le match et Allagui… à l’échauffement !

"Il fallait s’y attendre à ce que l’on soit un jour dans cette situation", regrette Bernd Hollerbach. "Wimmer et De Médina incertains, Osabutey malade, Allagui a les genoux gonflés sans compter tous les autres qui étaient déjà à l’infirmerie. Nous connaissons une mauvaise passe au niveau des absences."

Le mentor allemand regrette le fait de ne jamais savoir aligner sa meilleure équipe. "Nos adversaires respectent Mouscron désormais mais à chaque match, il me manque deux-trois cadres dans mon équipe. Face au Standard, il m’en manquera même quatre-cinq. Ce sera tout de même l’occasion pour les joueurs moins en vue de se montrer", estime le t1 allemand.

Un joueur va toutefois faire son grand retour : Deni Hocko. "Je suis content qu’il soit enfin prêt car il nous manque beaucoup dans l’entrejeu. Son travail physique et son agressivité manquent ces dernières semaines dans notre équilibre. Il faudra que les autres joueurs montrent la même hargne que lui pour que nous puissions espérer obtenir les trois points ce dimanche."