Mouscron En battant le Cercle de Bruges, dimanche soir, Mouscron a remporté son cinquième succès d'affilée.

Mouscron a le vent en poupe en ce début d'année 2019. Alors que tout le monde ou presque pressentait une saison difficile pour les Hurlus, les Mouscronnois ont assuré leur maintien plus tôt que prévu à quatre journées de la fin de la phase classique du championnat. L'Excel était considéré par beaucoup comme le candidat numéro un à la relégation en début de saison, surtout après un 0 sur 18 inaugural. Mais début septembre, la direction mouscronnoise est intervenue : Bernd Storck a été engagé pour remplacer Frank Defays, limogé le 30 août. 

La sauce a mis un peu de temps à prendre entre le coach allemand et son effectif mais depuis la victoire contre Anderlecht, le 22 décembre dernier, les Hurlus ont signé un impressionnant 18 sur 21 en remportant cinq matches d'affilée depuis le début de l'année 2019. Emmené par Taiwo Awoniyi, revenu au club après six 6 mois difficile à La Gantoise, l'Excel a successivement battu Ostende (2-1), le leader genkois (1-2), Charleroi (3-0) et Gand (1-2) tous deux candidats aux Playoffs 1 avant de battre le Cercle 3 buts à 0 dimanche soir. Un 15 sur 15 presque unique pour les Mouscronnois. Depuis la remontée du club en 2014, sous le nom du Royal Mouscron-Péruwelz à l'époque, jamais les Hurlus n'avaient remporté plus de deux matchs consécutifs en championnat. 


Une première depuis près de 20 ans

Il faut remonter à la saison 1999-2000 pour retrouver trace d'une aussi belle série côté mouscronnois. Cette année-là, sous les ordres d'Hugo Broos, feu l'Excelsior Mouscron avait consécutivement battu Harelbeke (4-2), Malines (1-3), Westerlo (2-1), Gand (2-3) et Genk (5-0) entre le 15 janvier et le 11 février. Mouscron allait terminer la saison à une belle quatrième place derrière Anderlecht, le Club de Bruges et Gand mais juste devant le Standard.

Avant cela, il faut remonter à la toute première saison des Hurlus en division 1 pour retrouver cinq succès d'affilée. Entre le 17 novembre et le 18 janvier, Mouscron avait battu Charleroi (3-1), Malines (0-2), Alost (3-2), Lommel (3-0) et Lokeren (0-2). L'Excelsior trônait alors en tête du championnat. Mais quelques jours plus tard, soit le 23 janvier, l'entraîneur Georges Leekens décidait de quitter le club pour devenir sélectionneur des Diables rouges. Peut-être estimait-il à l'époque avoir effectué 90% du travail ? Mais toujours est-il que ce départ avait stoppé la belle série mouscronnoise qui avait terminé la saison en troisième position.

Si l'Excel vient à bout de la lanterne rouge Lokeren ce week-end et s'offre ainsi un sixième succès consécutif, cela constituerait donc un nouveau record pour le club hennuyer. De quoi ajouter une motivation supplémentaire pour les Mouscronnois après avoir acté leur maintien, l'objectif principal du club en début de saison ? Au vu de la forme affichée par les Hurlus en ce début d'année 2019, et de la faiblesse de leur prochain adversaire, cet objectif est fortement réalisable. L'occasion peut-être pour les supporters mouscronnois de revenir en nombre au Canonnier pour tenter de battre la plus grosse assistance cette saison, comme dans les plus belles heures de l'Excelsior.