Il y avait peut-être calendrier plus abordable que d'affronter l'Antwerp à l'extérieur pour une reprise après 5 mois sans foot. Fernando Da Cruz en est conscient. Ce match sera compliqué face à un candidat au titre. "Ils sont mieux armés que l'an dernier. Ils ont les moyens de gagner le championnat."

Disposant d'une équipe joueuse, le technicien français craint particulièrement l'intensité déployée par les Anversois. "C'est une équipe très athlétique. La meilleure en Belgique dans ce domaine. Ils sont très solides. Le dernier quart d'heure face à Bruges la semaine dernière m'a impressionné. Les hommes d'Ivan Leko étaient au-dessus et possédaient plus de fraîcheur que leur adversaire", constate le coach de l'Excel.


"Un atout de jouer à huis clos"


Bien conscients que sa jeune équipe aura du mal à répondre à ces duels, l'entraîneur souhaite s'appuyer sur une bonne préparation pour créer la surprise. "On a été compact face à Lille mercredi dernier. La défaite contre l'Union la semaine dernière nous a fait du bien. On a les défauts inhérents à notre jeunesse. On doit gagner en régularité. On a tiré beaucoup d'enseignements de cet affrontement face aux Bruxellois", analyse-t-il.
Autre paramètre à prendre en compte : la chaleur. "Il faudra s'adapter. Contre l'USG, nous étions fatigués ce qui a engendré un manque de lucidité et une désorganisation. Il faudra veiller à ça."
A l'heure d'aborder sa neuvième saison consécutive avec l'Excel, Dimitri Mohamed veut croire à l'exploit grâce à la spécificité du huis clos. "C'est vrai que l'on s'attend à un déplacement compliqué. Après, c'est un atout qu'ils n'ont pas leur public car ce sont des fans très chaud, l'un des meilleurs de Belgique."

Le Français partage le constat de son coach. "Physiquement, ils sont meilleurs mais il nous appartient d'être plus intelligents et de trouver des solutions", réagit-il.
Au Bosuil, l'Excel utilisera son 4-4-2 à plat habituel pour contrecarrer les plans adverses. Onana va reculer d'un cran et occuper le poste de défenseur central, aux côtés d'Agouzoul, pour pallier les blessures de Silvestre et Gueye. Devant, Badibanga tournera autour de Postolachi sur le front de l'attaque. Fernando Da Cruz amène 20 joueurs pour ce déplacement dont le jeune gardien Guarneri "pour lui apprendre le métier, qu'il voit comment se passe la préparation d'une telle rencontre."
Seule incertitude, la présence de Tabekou. L'ailier attendait encore vendredi soir sa qualification.