Le portier franco-belge avait la banane en quittant le Canonnier.

Cantonné à un rôle de second depuis deux ans maintenant à Mouscron, Théo Defourny est l'un des heureux bénéficiaires de cette tournante imposée par Mircea Rednic lors de ces PO2. Et ce dimanche soir, le portier franco-belge avait un sourire encore plus large que lors de ses autres titularisations. "C'est ma première clean sheet en D1", souriait le sympathique Théo. "Elle fait du bien, tout comme le fait de pouvoir enchaîner les matchs…"

Celui qui vient de fêter ses 25 ans voulait à tout prix gagner ce match. "Nous avions la carotte du day off en cas de victoire. Et puis, il fallait vraiment gagner pour le bien de toute l'équipe. Le fait que l'on n'encaisse pas ce dimanche soir, c'est bien pour moi mais aussi pour l'équipe. Depuis le début de ces PO2, nous avons pris beaucoup trop de buts. Face à Roulers, nous avons bien mieux géré certains moments importants dans un match, comme le début de chaque période."

Théo Defourny a pu se rendre compte aussi de l'humour du public mouscronnois. "Durant la première période, j'avais le kop derrière moi. C'était sympa. Ils m'ont même proposé une bière en plein match. Heureusement, j'ai su me concentrer sur le match."

Il a aussi entendu le lynchage de Fesjal Mulic. "Je suis peiné pour lui. Pour le côtoyer tous les jours, je peux vous dire que c'est un super mec. Il n'a pas la réussite avec lui ni les stats. Il manque clairement de confiance."