Jorge Simao n’est pas du genre à se trouver des excuses ou à se plaindre de l’arbitrage. "La décision d’invalider le but est la bonne", confia L’entraîneur lusitanien. "C’est dommage car on mettait en place le plan qu’on avait prévu. On a réalisé une bonne première mi-temps. On a perdu notre organisation en seconde période et Waasland a profité de nos erreurs individuelles. La fatigue n’est pas une excuse."

Beni Badibanga confirme que l’enchaînement des rencontres est éprouvant. "On a ressenti la fatigue peu avant l’heure de jeu et on a multiplié les pertes de balles. Heureusement que nous possédons un effectif étoffé pour faire face au calendrier."

L’ailier, qui effectuait son retour au Freethiel après avoir passé deux ans au pays de Waes, n’a pas reçu l’occasion de s’exprimer, le jeu offensif penchant de l’autre côté. De quoi nourrir sa frustration ? "Forcément, je suis un joueur qui aime avoir le ballon. Si on avait marqué et gagné, ça ne m’aurait pas dérangé de ne pas toucher souvent le cuir."

Le problème, c’est que l’Excel a laissé échapper trois points importants. Fidèle à son habitude, Jorge Simao préfère positiver en regardant vers l’avant tout en restant lucide sur la performance des siens : "Je ne suis pas content de la prestation mais je n’y pense plus. C’est le passé. Il reste 60 points à prendre et je suis concentré sur le déplacement à Louvain."