"My future is tomorrow". Fidèle à son habitude, Jorge Simao se concentre sur le prochain match sans se projeter plus loin. S'il est déjà passé à autre chose, le but encaissé à la dernière minute à l'Union lui reste en travers la gorge car c'est la troisième réalisation prise pendant les 60 dernières secondes sur les cinq dernières rencontres.

"La principale raison, c'est le manque de concentration de notre part. Ce n'est pas parce que l'arbitre siffle une faute que le jeu s'arrête. On doit être attentif car on a trop laissé l'adversaire jouer vite ses coups-francs."

Pour le technicien portugais, le problème n'est pas la jeunesse de l'équipe. "C'est un état d'esprit collectif à adopter. Il faut être conscient que le match dure jusqu'au coup de sifflet final. C'est frustrant pour moi mais également pour mes joueurs. On ne peut pas se déconcentrer ne serait-ce qu'une seconde."

Lors de la rencontre à l'Union, le choix de ne pas préserver Silvestre avait surpris. "Il est indispensable sur le terrain et c'est un relais. Il sait pertinemment ce qu'il doit faire avec son corps pour récupérer. C'est un grand professionnel."

L'occasion de mettre provisoirement Waasland et le Cercle à 8 et 7 points

A ses côtés, le jeune Gueye a confirmé ses bonnes prédispositions en étant excellent dans le jeu aérien grâce à son gabarit et au sol avec ses tacles glissés même s'il a été pris de vitesse sur l'égalisation de Vanzeir.

"Il a un gros potentiel et il peut aller très haut car il parvient à allier vitesse et technique. Le plus important pour lui est de grandir mais il a besoin de compétition pour prendre de l'expérience et devenir meilleur. Je ne peux lui offrir du temps de jeu pour le moment mais il doit prendre l'exemple d'Agouzoul qui a progressé. C'est l'exemple type d'un jeune qui est devenu meilleur grâce au métier acquis."

Préservé pour le déplacement à Bruxelles à l'instar de plusieurs titulaires comme Xadas, Da Costa, Hocko, Mohamed, Tabekou et Olinga, Agouzoul reprendra sa place dans le onze de base face à Courtrai. Un match important où l'Excel pourrait prendre 8 et 7 points d'avance provisoirement sur Waasland et le Cercle tout en revenant à une unité des "Kerels".

Une rencontre délicate à préparer car le KVK a changé d'entraîneur la semaine dernière. "Ils ont joué en coupe mais c'est difficile de savoir quel dispositif le nouvel entraîneur utilisera."

Les Mouscronnois n'ont en tout cas pas le droit à l'erreur s'ils veulent se donner un peu d'air et faire un pas de plus vers le maintien.