Cela fait un an que Gao Jisheng, le promoteur immobilier et homme d'affaires chinois qui avait acquis 80 % du capital de Southampton il y a trois ans, essaie de vendre le club de Premier League.

L'ancien propriétaire du LOSC, 49 ans, qui a revendu le club lillois en décembre à un groupe luxembourgeois, proposerait 125 millions d'euros, selon France Football, soit environ la moitié de ce que Gao Jisheng avait payé à la famille Liebherr (laquelle détient toujours un cinquième du capital) pour prendre le contrôle des Saints.

"L'attrait principal pour Lopez, qui aurait procédé à un examen détaillé des comptes du club, est la valeur de l'effectif actuel de Southampton : 260 millions d'euros au bas mot", écrit encore France Football. "Le club est également propriétaire de son stade de 32.000 places, St Mary's. Même si l'académie ne produit plus autant de joueurs de premier plan qu'il y a dix ans, et si les résultats financiers sont préoccupants (87,5 millions d'euros de pertes en 2019-20, 39 millons la saison précédente), le businessman luxembourgo-espagnol reste très en-dessous de l'estimation du propriétaire actuel, qui, après avoir baissé son prix de vente initial de 50 millions d'euros entendait au moins récupérer sa mise d'origine. Mais la pandémie semble pouvoir faire fléchir Gao."

Gérard Lopez est l'actionnaire principal de l'Excel Mouscron, relégué de Jupiler Pro League et qui doit passer devant la Cour d'arbitrage pour le sport (CBAS) pour tenter de décrocher une licence pour le football professionnel que lui a refusée la commission des licences de l'Union belge. Les Hurlus avaient tenu à rassurer en publiant un communiqué estimant "être convaincu qu'il finira par obtenir la licence" ajoutant que "l''actionnaire principal Gérard Lopez a indiqué qu'il ne se retirera pas du club".

"L'actionnaire principal du Royal Excel Mouscron tient à confirmer son intention de remplir ses engagements envers le club comme il l'a toujours fait jusqu'à présent", avait annoncé Mouscron début avril.