Le milieu gauche de l’Excel est courtisé par son ancien entraîneur Bernd Storck.

Mardi après-midi, on a bien cru assister au premier mouvement de ce mercato hivernal à Mouscron . Et c’est peu dire qu’il aurait fait du bruit dans les travées du Canonnier. Véritable chouchou des supporters hennuyers, Nemanja Antonov était proche de rejoindre le Cercle de Bruges dans son opération sauvetage. Là-bas, il aurait retravaillé sous les ordres de Bernd Storck qui l’avait attiré l’an dernier dans la cité des Hurlus. Le latéral gauche avait d’ailleurs participé activement au maintien mouscronnois.

Absent de l'entraînement mardi matin

Moins utilisé par Bernd Hollerbach cette saison qui le considère comme un milieu gauche, le champion du monde U20 ne s'est pas entraîné mardi matin et a passé l’après-midi au téléphone avec son agent. Finalement, le deal a capoté en début de soirée et le Serbe est, à l’heure actuelle, toujours un joueur mouscronnois. Les discussions continueront ce mercredi mais Antonov est toujours à Cadix avec le groupe mouscronnois. Arrivé à Mouscron en février 2019, l’ancien joueur du Partizan Belgrade a réussi à marquer les esprits en un peu moins d’un an notamment grâce à sa frappe lointaine. Il s’est attiré les faveurs du public grâce à ces buts à Bruges la saison dernière, contre Genk et Malines pour l’exercice actuel.

L’arrivée de Marreh à Gand éloigne Boya des Buffalos

Toujours du côté des départs, l’arrivée de Sulayman Marreh à Gand semble condamner le transfert de Franck Boya chez les Buffalos. Le club a indiqué n’avoir reçu aucune offre concrète pour son milieu de terrain, de même pour Hocko courtisé par le Standard. Avec la piste Boya abandonnée du côté de la Ghelamco Arena, les Liégeois pourraient bien être tentés d’attirer le médian camerounais du côté de Sclessin. Pour rappel, celui-ci est en fin de contrat en juin prochain.