Omar Govea est repris pour la première fois avec l’équipe A du Mexique.

Ce lundi, Omar Govea a rendez-vous à Bruxelles avec la sélection nationale de son pays. Le Mexique disputera deux joutes amicales en Europe lors de cette trêve internationale. L’une en Pologne. Et l’autre face à nos Diables Rouges.

Le milieu de terrain mouscronnois était l’un des rares Hurlus à avoir le sourire après la défaite des siens à Waasland-Beveren. "C’est la première fois que je suis repris avec l’équipe A du Mexique", souriait-il. "C’est un aboutissement, une fierté."

Omar Govea a eu le directeur sportif de la fédération au téléphone vendredi dernier. "Il m’a dit qu’ils me suivaient depuis le début de la saison et qu’ils étaient satisfaits de mes prestations avec Mouscron. Et que c’était pour cette raison que j’avais cette première sélection."

Le milieu de terrain, qui appartient toujours à Porto, pouvait difficilement cacher sa fierté. "Cette sélection, c’est une opportunité que j’ai cherché à obtenir depuis le début de ma carrière. Je suis fier et ravi. Ce que j’attends maintenant ? C’est d’avoir mes premières minutes de jeu. Je vais tout faire lors des entraînements avec la sélection pour les obtenir."

La Belgique restera donc pour Omar Govea un pays qui sera marqué à jamais dans sa mémoire. "Je me suis lancé ici et j’ai obtenu ma première sélection grâce à Mouscron. Qui plus est, ma famille est en Belgique en ce moment. Elle est très fière et très contente pour moi. Je la remercie car ils ont tous fait beaucoup pour moi. Ma copine, aussi, a beaucoup fait pour moi."

Omar Govea, qui parle un français presque parfait alors qu’il n’est en Belgique que depuis quatre mois, n’a plus qu’un seul objectif : la Coupe du Monde. "Là, dans ma tête, je suis focalisé sur la Russie."

Cela passera par de bonnes performances avec l’Excel.