Les U21 tchèques de Stefan Simic se sont qualifiés pour l’ Euro en remportant le groupe de la Belgique.

Stefan Simic est l’un des deux seuls internationaux du moment à Mouscron avec l’Égyptien Trezeguet. Le Tchèque a porté vendredi le maillot des U21 de son pays. Un match chez eux face à la Moldavie qu’ils ont gagné 4-1. Mais surtout un match qui leur a permis d’accrocher la première place du groupe et donc de se qualifier pour le prochain Euro des moins de 21 ans.

"Cette qualification me fait d’autant plus plaisir qu’au pays, tout le monde disait au début de la compétition que nous avions une des plus faibles formations d’ U21 de l’histoire de la République tchèque", raconte le défenseur du REM, Stefan Simic. "Mais au final, on a pu constater que nous étions les meilleurs du groupe, même meilleurs que la Belgique. Nous avons peut-être eu un peu de chance, mais la qualification est dans la poche."

La Belgique était clairement la grande favorite du groupe, mais les hommes de Johan Walem n’ont pas convaincu Stefan Simic. "Je ne connaissais pas spécialement vos compatriotes. Nous avions gagné 1-0 chez nous et au retour, nous avons perdu 2-1 alors que vous n’avez eu que trois occasions. Mais nous avons su être supérieurs à des formations comme le Monténégro qui est assez difficile à manœuvrer, surtout chez elle. La Belgique en a eu la preuve lors de son avant-dernier match."

Stefan Simic le reconnaît : il a fait la fête le soir de la qualification. "Mais dès dimanche, j’étais dans l’avion pour la Belgique. Désormais, je suis à fond concentré sur Mouscron."

Le défenseur mouscronnois ne se met pas de pression pour le moment. "Je sais qu’il y a l’ Euro au mois de juin et que je pourrais le jouer, mais j’ai pas mal de concurrence à mon poste. Donc je ne sais pas si je le jouerai cet Euro . Cela passe par une bonne saison avec Mouscron."

Stefan Simic est fier de porter le maillot de son équipe nationale. Il pourrait même se mettre à rêver de porter cette vareuse avec les A. "Mais je n’y pense pas du tout. Comme avec les U21, cela passe par des bonnes prestations avec Mouscron. Et à mon poste, il y a quelques joueurs de qualité."


L’exemple de Noë Dussenne

Stefan Simic est arrivé à Mouscron cet été en prêt du Milan AC. La Serie A, il connaît. Mais il n’en rêve pas spécialement. "Pour le moment, je m’en fous de ce qu’il s’y passe; je me concentre sur Mouscron."

Pourtant, le Tchèque a eu l’exemple que l’on peut venir de Mouscron et s’imposer en Serie A. C’est le cas de Noë Dussenne qui porte maintenant le maillot de Crotone, le promu. "Je connais bien ce club. J’ai joué une fois contre eux. Ils avaient un coach qui jouait l’offensive mais je pense que ce n’est plus le cas aujourd’hui. Avoir la confiance d’un coach, c’est très important. Moi, à 17 ans, j’aurais pu jouer avec la Genoa. Le coach voulait que je sois titulaire, mais il a été remercié une semaine plus tard. Je sais que j’ai les qualités pour m’imposer en Serie A, mais nous sommes dépendants des décisions du coach. Mais la Serie A , c’est un championnat très difficile, surtout pour les défenseurs."