Les deux clubs wallons vont en découdre ce dimanche en début d’après-midi au Canonnier, avec l’obligation d’enfin gagner. Si les Liégeois peuvent désormais sauver leur saison par un succès en Coupe, les Hurlus n’ont, eux, plus le choix. Une victoire leur permettrait de mettre Waasland-Beveren, battu contre le Beerschot (1-2) samedi, à 5 points, à 4 matchs de la fin de la phase classique.

La lanterne rouge avait pourtant ouvert la marque par Daan Heymans (8e) mais Joren Dom (34e) puis Raphael Holzhauser (73e), son 14e but de la saison après son 15e assist, ont donné la victoire aux Rats. Qui restent aux portes du top 4, dans le sillage d’Anderlecht (qui reçoit Malines à 18h15). Et qui dribblent OHL, qui a mené trois fois (grâce à Malinov, à la 27e ; au 20e but de la saison de Thomas Henry, à la 36e ; et à Xavier Mercier, à la 55e), mais Eupen est, à chaque fois, revenu au score (via Jonathan Heris, à la 29e , et un doublé de Musona, sur penalty à la 43e et d’un tir croisé à la 67e) : 3-3.

La lutte pour les playoffs 1 reste intense. L’Antwerp, qui restait sur un bilan de 2 points sur 9, a renoué avec la victoire hier soir contre Courtrai (4-2), malgré l’exclusion rapide (20e) de Seck. Les joueurs de Frankie Vercauteren confortent donc leur 2e rang. Refaelov (sur penalty à la 26e) et Le Marchand (55e) avaient mis les Anversois aux commandes, mais Selemani (56e) et Gano (67e) ont égalisé. En contre, l’inévitable Lamkel Ze (72e) et Verstraete (85e) offraient les trois points au Great Old, pour conclure un samedi explosif : après le soporifique Charleroi - Saint-Trond de vendredi (0-0 sur toute la ligne), on a marqué hier 15 buts en 3 matchs. Les belles affiches de ce dimanche vont-elles confirmer la tendance ?