Très longtemps, l’Excel a cru que la journée serait totalement parfaite. Après la victoire à la dernière seconde de Malines sur le terrain de Waasland, Mouscron tenait une courte mais précieuse victoire face aux Mauves. L’occasion de distancer les Waaslandiens à six unités. À l’instar de la semaine précédente face à la lanterne rouge, les Hurlus ont concédé le nul à la dernière seconde.

"C’est un air de déjà vu", soupirait Simao à la fin de la rencontre. "Je suis fier de mon équipe qui a fait un boulot tactiqueme énorme. Bien sûr que l’on aurait signé pour un point avant le match mais vu le scénario, je suis logiquement déçu."

Face à un bloc mouscronnois extrêmement bien organisé, les Mauves se sont cassé les dents jusqu’à cette faute de Tabekou sur Di Mata après un coup-franc rapidement joué. "On devait se replacer comme au début de la rencontre. Chacun avait sa tâche bien définie mais on n’a pas été attentif. Je mets mon pied et il tombe. C’est frustrant car on tenait la victoire à trente secondes près."

Christophe Lepoint partageait ce discours en pestant sur cette énième perte de points dans les dernières minutes. "Kompany m’a dit que c’était la première fois qu’il prenait des points en fin de match. Nous, malheureusement, ce n’est pas la première fois. On pouvait faire une superbe opération, c’est dommage."

Il faudra comme le week-end précédent récupérer les deux points de perdus en déplacement ce week-end.