L’entraîneur de l’Excel Mouscron se prépare à une rencontre compliquée face à une équipe de Saint-Trond très motivée.

Si Mouscron a assuré son maintien, les hommes de Bernd Storck ont prouvé ces dernières semaines qu’ils n’allaient pas lever le pied. Le point acquis méritoirement la semaine dernière sur le terrain du Standard en est d’ailleurs le meilleur exemple.

Contre Saint-Trond ce dimanche, l’entraîneur des Hurlus veut voir son équipe adopter le même niveau de jeu que celui développé face aux Rouches. "On va avoir face à nous une équipe très motivée", assure le T1. "Saint-Trond va jouer pour sa place en playoffs 1, surtout que les Trudonnaires joueront La Gantoise la semaine d’après."

Bernd Storck se méfie beaucoup des atouts des pensionnaires du Stayen. "Leur meilleur buteur, Boli, est impressionnant, tout comme Kamada. De plus, depuis le départ de Bezus, Saint-Trond joue beaucoup plus en contre-attaque. On se prépare à cela."

Bernd Storck et ses joueurs ont d’autant plus à cœur de réaliser un bon résultat ce dimanche puisque c’est la dernière rencontre qui sera disputée à domicile avant les playoffs. "Nous nous devons de faire plaisir à nos supporters. On devra une nouvelle fois faire preuve d’un bon esprit, celui qui habite notre groupe depuis plusieurs semaines."

Pour une fois , on peut également s’attendre à voir les Mouscronnois jouer les playoffs 2 avec le plus grand des sérieux.

"Il reste dix ou douze matchs et on va continuer à se montrer professionnel sur le terrain et en dehors de celui-ci, jusqu’au bout. Quand je suis arrivé, j’ai vu beaucoup de bons joueurs mais tout le monde disait que le club était mauvais. J’ai pris mon temps pour prouver à ces joueurs qu’ils avaient beaucoup de qualités. Cela se voit désormais dans les résultats."

La fin de saison approche à grands pas et beaucoup de supporters se demandent de quoi l’avenir du club sera fait. Tous espèrent évidemment voir le coach Storck prolonger l’aventure du côté du Canonnier. Le principal intéressé botte de son côté en touche. "Je n’ai pas encore parlé de cela avec la direction. On verra bien dans quelques semaines. Ce n’est pas cela le plus important pour moi mais bien l’évolution de mon groupe. Une véritable grande famille."