Mouscron a joué les gros de la D1A à domicile et défié ses concurrents directs à l’extérieur.

Si Mouscron ponctue le premier tour à la même place qu’il occupe actuellement, il pourra estimer avoir fait un grand pas vers le maintien. Pourquoi ? Simplement parce que les Hurlus ont eu un calendrier assez particulier. "Vous avez vu que nous jouons tous nos concurrents directs chez eux et que nous recevons les grands en ce début de saison ?" interpelle régulièrement l’entraîneur, Glen De Boeck.

C’est vrai que c’est interpellant. Jugez plutôt. À la maison, Mouscron a reçu Anderlecht, Charleroi, Saint-Trond, Zulte Waregem, Bruges et Genk. Soit, hormis les Trudonnaires, que des candidats au Top 6. À l’extérieur, Mouscron a joué à Ostende, Lokeren, Westerlo et Eupen. Avec donc uniquement Ostende comme candidat aux PO1. Les autres sont tous des concurrents directs au maintien.

Le programme à suivre est de la même veine. Mouscron doit encore se déplacer à Malines, à Waasland-Beveren et au Standard. Et les Hurlus recevront Courtrai et La Gantoise. Avec dix points et une onzième place, Mouscron est bien parti pour assurer son maintien.

Mais il a pu se rendre compte qu’il ne recevra pas de cadeau. Et encore moins de la part de l’Union belge et de la Pro League. Ces derniers ont-ils encore en travers de la gorge les menaces lancées par les Mouscronnois lors des différentes attaques flandriennes pour contester la licence hurlue ?

En tout cas, la direction mouscronnoise n’a pas pu cacher son énervement lorsqu’elle avait découvert le calendrier. Surtout qu’elle avait fait quelques demandes. Comme celle de ne pas jouer la première journée de championnat à domicile puisque la pelouse du Canonnier avait été refaite durant l’été. Ou encore de pouvoir jouer à l’extérieur lors des 24h de Mouscron, une organisation qui a privé les Hurlus de précieux supporters.

Et devinez ce qui a été programmé ? Mouscron a joué ses deux premières rencontres de la saison à domicile et le Canonnier a également accueilli une journée de championnat lors des 24h de Mouscron…

Lors du second tour, Mouscron devra faire le plein à domicile pour assurer définitivement son maintien. Surtout qu’il n’y aura principalement que des rencontres face à des concurrents directs au maintien. Des équipes qui réussissent plutôt bien aux Hurlus cette saison.