Après trois semaines de travail où il a fallu incorporer les neuf éléments prêtés par le LOSC et installer un nouveau système tactique, l’Excel passe un premier test d’envergure au Mont Houy, le centre d’entraînement de Valenciennes pour affronter le VAFC.

La semaine dernière face au "grand frère" lillois, les Mouscronnois ont fait bonne impression en proposant un bloc compact. Ce sont les erreurs individuelles de Jean Onana et Vaso Vasic qui ont précipité la courte défaite hennuyère face à une équipe lilloise remaniée.

L’enseignement principal à retirer de cette première sous Fernando Da Cruz se trouve dans le dispositif employé par le technicien français. Le 4-4-2 initial ressemblait davantage à un 4-3-3 avec les déplacements perpétuels d’Agim Zeka sur le côté gauche.

Au vu des nombreux ailiers (Zeka, Faraj, Brym, Badibanga, Dione et Seys en instance de départ) qui garnissent l’effectif, le 4-3-3 semble davantage convenir aux qualités intrinsèques du groupe hurlu. D’autant plus que les pensionnaires du Canonnier disposent de latéraux très offensifs et percutants en la personne d’Alessandro Ciranni et Eric Bocat. Ce dernier a fait forte impression pour son baptême sous ses nouvelles couleurs.

L’autre point positif à retirer du match face à Lille se situe dans l’utilisation du ballon. Les Mouscronnois parvenaient aisément à trouver la profondeur dans la défense adverse nordiste.

Cette troisième rencontre de préparation, après celle sans grande valeur face à Dottignies et la partie face au LOSC, permettra de voir où en est vraiment le matricule 216.

Une occasion de voir aussi les nouvelles recrues arrivées cette semaine à l’œuvre même si le défenseur central, Matias Silvestre, ne devrait pas fouler la pelouse à cause de sa condition physique encore trop courte.

La charnière centrale Agouzoul - El Arfang Gueye devrait être reconduite. Le Tunisien avait livré une prestation légère la semaine dernière tandis que le Sénégalais s’était montré solide sur l’homme même s’il optait pour de longs ballons à la relance.

Devant, la place à la pointe de l’attaque sera chère. Virgiliu Postolachi a démontré qu’il pouvait servir de point d’ancrage. Le Franco-Moldave doit aussi retrouver de la confiance devant le but mais il dispose de qualités certaines. Cédric Omoigui a retrouvé les chemins du filet face aux Dogues et Harlem Gnohéré postule à ce rôle de numéro 9.

En face, les Valenciennois disputent leur première rencontre de préparation. Face à Teddy Chevalier ou Baptiste Guillaume, les Hurlus devraient logiquement avoir plus de rythme que leur adversaire qui a repris l’entraînement le 30 juin.

C’est surtout déjà l’une des dernières possibilités pour l’Excel de se jauger à 17 jours de la reprise du championnat. Mouscron doit encore affronter l’Union Saint-Gilloise le 1er août prochain.

Une rencontre amicale face au RWDM mardi prochain pourrait être organisée afin de permettre à Fernando Da Cruz d’encore expérimenter son onze de base.

En attendant, la partie face à Valenciennes devrait déjà donner une première indication sur les choix du technicien français.