Pour ceux qui en rêvaient encore, cela sonne comme le glas du projet de championnat belgo-néerlandais. Les clubs majeurs de Eredivisie, qui discutaient avec leurs homologues de notre royaume, ont annoncé cette semaine qu'ils n'étaient plus intéressés par la BeNeLeague, a fait savoir la Pro League ce jeudi: "Les grands clubs néerlandais - l'Ajax, le PSV, le Feyenoord, le FC Utrecht, Vitesse et l'AZ Alkmaar - ont constaté hier qu'il y avait actuellement un soutien insuffisant parmi les clubs professionnels néerlandais pour mettre en place la BeNeLeague."

Pourtant, "de sérieux progrès ont été réalisés en vue d'une BeneLeague avec un 'split season model'", à en croire notre ligue professionnelle. "Une délégation belgo-néerlandaise a eu une réunion constructive à ce sujet début mars avec des représentants de l'UEFA." Mais cela ne se fera donc pas. Du moins, pas avant un long moment.

"La Pro League prend acte de la position néerlandaise et souhaite prendre des mesures concrètes dans les mois à venir afin d’aider les clubs belges à progresser à nouveau. Lorin Parys, qui commence demain son mandat en tant que nouveau CEO, et son équipe veulent convaincre les clubs belges qu'il y a un momentum pour un football belge meilleur et plus moderne", conclut un communiqué qui confirme que la nouvelle direction de la ligue, avec le duo Mannaert - Vandenhaute à sa tête, entend faire bouger les choses. Reste à voir dans quel sens.