Il s'agit de la plus grosse augmentation de capital depuis que Gheysens a racheté l'Antwerp en 2017. Ces nouveaux fonds vont permettre de couvrir les gros investissements sur le plan sportif et les pertes liées au coronavirus.

Ces dernières années, Gheysens a déjà injecté près de 70 millions d'euros dans le 'Great Old'. Cette fois, il s'agit en grande partie (13,6 millions d'euros) d'une augmentation de capital en nature, en l'occurrence une dette qui est convertie en capital.