Charleroi et l'Antwerp, qui a terminé la rencontre à 9, ont partagé l'enjeu 1-1 samedi dans le cadre de la 24e journée du championnat de Belgique de football.

Les Anversois menaient 0-1 à la mi-temps. Arrivé cette semaine en prêt d'Aston Villa, Ritchie De Laet a servi Pitroipa, dont le tir a été repoussé par Penneteau. Obbi Oularé récupérait le cuir pour l'envoyer au fond des filets.

A la mi-temps, Felice Mazzu remplaçait Gaetan Hendrickx par Cristian Benavente. Le Péruvien ne tardait pas à justifier sa montée au jeu. Servi par Rezaei, il ramenait l'égalité au marquoir à la 47e minute.

L'Antwerp terminait la rencontre à neuf contre onze. A la 70e, Corryn était exclu pour une faute sur Rezaei qui filait seul vers le but. Dix minutes plus tard, Sall recevait une deuxième carte jaune pour une Benavente et était renvoyé au vestiaire.

Les Zèbres ne profitèrent pas de leur supériorité numérique, la rencontre se terminant sur un score de 1-1.

Charleroi reste 2e du classement avec 46 points, à 11 unités du leader, le FC Bruges, qui joue dimanche après-midi à Gand. L'Antwerp est 4e avec 37 points, 1 de plus que La Gantoise. Troisième à 2 points de Charleroi, Anderlecht se rendra dimanche au Standard pour le Clasico.

Charleroi "a mal géré la supériorité numérique"

Jonathan Pitroipa : "C'était un match difficile. On est venus pour chercher la victoire mais en jouant à neuf, ça devient difficile. L'arbitre ne nous a pas beaucoup aidés. C'est un bon point pris ici. On travaille pour être encore plus forts. J'espère retrouver mon meilleur niveau. Le discours, au sein du groupe, c'est le bon esprit d'équipe. Je suis content d'être avec l'équipe. On va encore bosser pour faire partie du Top 6. Il faut avoir un bloc solide et puis essayer de faire la différence avec des individualités techniques."

Marco Ilaimaharitra : "A 11 contre 9, on aurait dû passer devant. Ils ont eu cette réussite qui nous a manqué. On n'a pas fait le match qu'on aurait dû et le point pris est logique. En 1ere mi-temps, on a joué à contre-temps. Ce qu'on a compris en deuxième mi-temps." Prochain match, Bruges, ça vous rappelle de mauvais souvenirs? "Ce ne sont pas des mauvais souvenirs mais une leçon. On va tout faire pour ne pas reproduire ce match de Coupe."

Cristian Benavente : "En deuxième mi-temps, on a été plus offensifs. C'est la seule différence. On a essayé de jouer plus vers l'avant et le partage est logique. De mon côté, j'essaye de faire du mieux que je peux pour l'équipe."

Faris Haroun : "C'est un bon point. Dommage qu'on ait joué à 10. On a eu deux grosses occasions. On n'aurait pas démérité si on avait marqué deux buts. On s'est battus jusqu'à la dernière minute. L’entraîneur nous prépare à tous les scénarios possibles. En infériorité numérique, on a bien joué. Chapeau à toute l'équipe. Je ne veux pas encore trop vite parler mais on a montré qu'on n'a pas à pâlir contre les grandes équipes. On doit continuer sur notre lancée."

László Bölöni : "Quoi dire? Pas mal de tension. Je crois qu'on a montré de la qualité de jeu, de la technique. L'organisation a bien fonctionné. Peut-être un peu de faiblesse dans la concrétisation. Mais on a eu des occasions. On a bien résisté."

Felice Mazzù : "Je ne vais pas dire que je suis heureux quand on termine le match à 11 contre 9. La réaction et l'état d'esprit étaient bons mais on a mal géré la supériorité numérique. On savait que l'Antwerp a un gros impact physique. On n'a pas assez osé sortir offensivement. On voulait essayer de sortir les Anversois de leurs zones."

Revivez le direct commenté :