Sambu Marsoni s’est déjà bien fait sa place dans le onze du RWDM : “Succéder à El Ouahdi ? Non, je n’ai pas la pression”

Sambu Marsoni a multiplié les percées offensives contre le Cercle. Tout en gardant son rang défensivement. Prometteur.

Louis Janssen
Rwdm's Junior Sambi Mansoni and Cercle's Thibo Somers fight for the ball during a soccer match between RWD Molenbeek and Cercle Brugge, Saturday 16 September 2023 in Sint-Jans-Molenbeek-Molenbeek-Saint-Jean, on day 07 of the 2023-2024 season of the 'Jupiler Pro League' first division of the Belgian championship. BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR
Sambu Marsoni semble avoir verrouillé la place de latéral droit.

Que ce soit au RWDM ou ailleurs, combler le vide laissé par le chouchou du club n’est jamais une mission aisée. Quand Zakaria El Ouahdi a pris la direction de Genk à la fin du mercato, la question était de savoir qui allait pallier son absence. Le Marocain avait été un joueur clé lors de la conquête du titre l’an dernier. “Le remplacer ne me met pas du tout la pression, non, a avoué Sambu Marsoni qui semble avoir verrouillé la place de latéral droit dans le onze de Claudio Caçapa. Je suis quelqu’un qui prend tout avec le sourire et je relativise tout le temps.”

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...