Seraing affronte encore une fois Anderlecht: "Les mêmes intentions qu’en Coupe"

Samedi, les Métallos reçoivent Anderlecht (20h45), 11 jours après l’élimination en Coupe de Belgique.

Romain Izzard
Seraing affronte encore une fois Anderlecht: "Les mêmes intentions qu’en Coupe"
©BELGA

Les Sérésiens restent sur deux frustrations en moins d'une semaine : l'élimination en Coupe de Belgique face à Anderlecht et la courte défaite au FC Bruges (3-2). Mais plutôt que de se lamenter sur son sort, Seraing préfère baigner dans l'optimisme. "Ce n'est jamais chouette de perdre de peu. Mais la situation est celle-ci : on a perdu qu'une seule fois en cinq rencontres, observe Jordi Condom. Les équipes commencent à nous respecter, parce qu'elles ne jouent pas avec n'importe qui. Anderlecht est venu chez nous avec une bonne équipe en Coupe, et on a poussé les Mauves aux tirs au but. A Bruges, 80% de l'équipe qui a joué contre nous était au coup d'envoi face au PSG en Ligue des Champions. C'est très positif pour nous."

L'ambiance est donc bonne dans le groupe, qui a tiré les leçons de ces échecs tout relatifs face à des plus grosses cylindrées. Ibrahima Cissé, qui s'est imposé comme solide sentinelle devant la défense, s'attend déjà à devoir se farcir Refaelov. "Il part des flancs pour rentrer dans le jeu, analyse l'international guinéen, qui partira à la CAN fin du mois. Pour l'avoir, il n'y a que l'agressivité qui fonctionne, pour lui faire peur (rires). Mais je m'attends à beaucoup courir. Contre Anderlecht, j'avais couru 14 km."

Poaty toujours incertain

L'équipe qui sera alignée face aux Mauves, samedi, ne sera pas bien différente de celle qui a joué en Coupe le 30 novembre. "On va avancer avec les mêmes idées, les mêmes intentions, mais sur 90 minutes cette fois-ci, ajoute Jordi Condom. Sur notre terrain, tout est possible. L'équipe a des bonnes sensations, moi aussi. Dans des conditions normales, Anderlecht doit toujours gagner contre nous. Mais ici, avec cette équipe en construction, qui doit trouver l'équilibre avec beaucoup de jeunes joueurs, on a une petite option."
Nadrani, qui a récolté sa cinquième carte jaune à Bruges, est suspendu pour cette rencontre. Poaty, qui était absent le week-end dernier, est toujours fortement incertain. Sanogo, ménagé pour son genou, n'est également pas assuré d'être dans le groupe.

Le noyau probable : Dietsch, Galjé, Mignon, Faye, Del Fabro, Boulenger, Bernier, Kilota, Mansoni, Poaty (?), D'Onofrio, Spago, Lahssaini, Cissé, Djedje, Pierrot, Jallow, Maziz, Mikautadze, Marius, Sanogo (?).

Tous les scores de la Jupiler Pro League en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be