Garcia : "Tôt ou tard on passera à une défense à quatre"

L'entraîneur de Seraing devra composer avec les absences en défense. Il réfléchit pour la structure, en sachant que le 3-5-2 a l'avantage des automatismes.

Frédéric Bleus
Garcia : "Tôt ou tard on passera à une défense à quatre"
©BELGA

Jean-Louis Garcia a fait le point sur son noyau, à deux jours de la réception de l’Antwerp. Et la tuile de la semaine est la blessure de Lahssaini. "Samedi, lors de l’entraînement des remplaçants, il a ressenti une douleur à l’arrière de la cuisse. Il sera indisponible pour une durée qui reste à déterminer."

Le forfait s’ajoute à la suspension de Boulenger, exclu à Charleroi, et à l’absence, définitive, de Molla Wagué, dont le contrat a été rompu, d’un commun accord. "C’est une décision très personnelle, et je ne préfère pas rentrer dans les détails", a précisé l’entraîneur français, qui a fait remarquer : "A l’ouverture du mercato hivernal, je souhaitais avoir un arrière droit et un défenseur central. On les avait avec Daniel (Opare) et Dabila. Mais la direction avait bien travaillé, en amenant Molla, qui était un plus."

Le départ de Wagué ne semble pas trop bousculer les plans de Garcia, qui pourrait s’en tenir à une défense à trois, contre l’Antwerp. "Tôt ou tard, on passera à une défense à quatre, mais on a acquis des automatismes avec notre défense à trois, derrière et au milieu."

Face aux Anversois, Jean-Louis Garcia espère voir une dynamique identique à celle vue lors des derniers matchs, en espérant que la réussite sera au rendez-vous. "On est plus solide, mais on manque encore de réussite. On est en progrès, et je suis certain que cela tournera dans le bon sens pour nous, à un moment."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be