Seraing tient ses premiers points, sa première victoire, 1-3 à Eupen, et cède la lanterne

Le match d'ouverture de la 5e journée du championnat de Belgique de football entre deux équipes mal classées a vu le FC Seraing, vainqueur 1-3 en déplacement à Eupen, prendre ses premiers points.

Belga
Seraing tient ses premiers points, sa première victoire, 1-3 à Eupen, et cède la lanterne
©Photo News

Grâce à des buts de Marius Mouandilmadji (5e sur penalty, 36e) et Antoine Bernier (39e), les Métallos (16e) comptent trois points tout comme les Pandas (17e), qui ont réduit l'écart par Gary Magnée (60e). Seraing abandonne sa lanterne rouge à Saint-Trond qui aura l'occasion d'améliorer son sort samedi après-midi à Ostende. Eupen compte aussi trois points, gagnés le 31 juillet face aux champions du Club de Bruges. La défaite face à l'Antwerp n'a pas provoqué de remous à Eupen où Bernd Storck a retrouvé Stef Peeters, qui était suspendu, a renvoyé Jérôme Deom sur le banc et a de nouveau aligné Lennart Moser dans le but à la place d'Abdul Nurudeen. Chez les Métallos, José Jeunechamps a préféré Sandro Tremoulet à Simon Elisor. Un premier fait marquant a directement émaillé la rencontre avec le VAR alertant Arthur Denil, qui n'avait pas vu une faute de main de Regan Charles-Cook. L'arbitre a alors accordé le penalty que Marius Mouandilmadji a transformé (5e, 0-1).

L'attaquant tchadien n'avait pas fini de faire parler de lui quand, lancé par Bernier, il a mis Jason Davidson dans le vent avant de signer un doublé (36e, 0-2). Après une petite étincelle eupenoise d'Isaac Nuhu vite éteinte par son gardien Guillaume Dietsch, Seraing a pris une sérieuse option sur les trois points suite au premier but de la saison de Bernier (39e).

Au repos, Storck a frappé fort en sortant quatre joueurs d'un coup (46e). Ce coup de balai n'aura pas eu d'effet immédiat même si les Germanophones reprendre le match en mains. Magnée a vu Dietsch bloquer en deux temps une de ses frappes (51e) avant de souffler un vent d'espoir pour son équipe (60e, 1-3). Mais les Pandas, qui n'ont pu compter sur un Smail Prevljak efficace, n'ont pas réussi à concrétiser leur domination et donc à revenir au score.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be