Sami Lahssaini motivé à l’idée de rencontrer le Standard, son club formateur: "On va tout faire pour stopper leur série de victoires"

Le médian a été formé durant onze ans à Sclessin et se réjouit de goûter à nouveau à l’ambiance de Sclessin.

Michael Franken
Sami Lahssaini motivé à l’idée de rencontrer le Standard, son club formateur: "On va tout faire pour stopper leur série de victoires"
©PHOTONEWS

Personne, au Pairay, n'a oublié la victoire historique décrochée, la saison dernière, sur la pelouse de Sclessin (0-1). Ce vendredi soir, les Sérésiens semblent déterminés à enchaîner un deuxième succès de rang dans un derby toujours très attendu en bord de Meuse. "Nous ne commençons jamais une rencontre avec un état d'esprit défaitiste. Nous voulons toujours prendre les trois points, même quand nous affrontons Bruges", dit Sami Lahssaini.

Sur le papier, les raisons d'y croire semblent menues, tant les Rouches semblent avoir trouvé la bonne carburation, comme en attestent leurs quatre dernières victoires en autant de sorties. "Il n'y a pas de bon ou de mauvais moment pour jouer une telle équipe. Notre objectif, c'est de mettre fin à cette série", continue le milieu de terrain qui a été formé durant onze ans à l'Académie Robert Louis-Dreyfus. "C'est clair que c'est un match particulier pour moi. Je connais bien Arnaud Bodart et, même s'il est plus jeune, j'ai croisé Nicolas Raskin. Je serai super motivé pour cette rencontre : j'affronte mon ancien club, c'est un derby et je sais qu'il y aura des fans acharnés dans les tribunes. Je suis plus motivé que jamais."

Cette détermination, Sami Lahssaini espère la transmettre au reste de ses équipiers. "Dès qu'ils auront mis un pied sur le terrain, ils comprendront que c'est un match important. Je les ai déjà prévenus. Ils ont peut-être joué en France, mais le Standard, c'est quand même quelque chose. Ils m'ont demandé si ça allait être comme à l'Antwerp, mais je leur ai répondu que ça allait être deux fois pire !"

Théoriquement, Sami Lahssaini devrait débuter cette rencontre dans le onze de base, d'autant plus que Ba est forfait après être devenu papa dans la nuit de mercredi à jeudi. Un bonheur pour le médian qui a souffert de problèmes physiques depuis le début de la saison. Les mêmes qui avaient déjà pourri son dernier exercice. "Je pense que nous avons trouvé une solution. On a remarqué que j'avais souvent plus de douleurs deux ou trois jours après un match. Je m'entraîne donc à part avec le préparateur physique et je rejoins le groupe par la suite, notamment pour la mise en place. Cela me convient car pour le moment, ce programme semble porter ses fruits. J'ai envie de mettre toutes les chances de mon côté pour ne plus connaître les mêmes mésaventures que l'an dernier."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be