Malgré du caractère, Seraing s'incline contre Courtrai (3-2)

Les Liégeois sont revenus à deux reprises au score mais cela n’a pas suffi.

KORTRIJK, BELGIUM - JANUARY 18 : referee Staessens Brent shows the red card at Mbow Moustapha defender of RFC Seraing during the Jupiler Pro League match between KV Kortrijk and RFC Seraing on January 18, 2023 in Kortrijk, Belgium, 18/01/2023 ( Photo by Jan De Meuleneir / Photo News
©JDM

C’était le match à ne pas perdre. À l’instar d’il y a quinze jours à Ostende. Pourtant, les Sérésiens sont repartis de Courtrai les valises remplies de regrets. Le long trajet qui les sépare de Liège n’aidera pas à apaiser leur frustration. Comme sur la Côte, les hommes de Jean-Sébastien Legros ont concédé l’ouverture du score rapidement. Ils pourront logiquement maudire le Var qui ne fonctionnait pas alors qu’Avenatti sur une remise de Messaoudi semblait clairement hors-jeu (1-0, 9e).

Cette erreur d’arbitrage n’a pas empêché Seraing de réagir très vite. Vagner a converti un penalty suite à une faure d’Avenatti qui a prouvé qu’un attaquant défend rarement comme un défenseur lorsqu’il s’y essaie (1-1, 18e).

Et puis, le KVK a déployé son jeu. Les dépassements de position des joueurs, chère à Bernd Storck, ont complètement perturbé le pressing liégeois. Tout devenait plus difficile pour eux. Messaoudi en profitait pour remettre les “Kerels” devant (2-1, 23e). Comme à l’entraînement, les pensionnaires du stade des Éperons d’Or effectuaient leur partition sans être gênés tout en étant imparfait à la finition. Avenatti manquait de tuer la rencontre avant la mi-temps, trouvant la barre transversale.

À force de rester en vie, le matricule 167 a fini par y croire malgré l’exclusion d’Mbow (55e) coupable d’un excès d’agressivité. Cinq minutes plus tard, Vagner a pris ses responsabilités en inscrivant son doublé d’un sublime coup-franc (2-2, 60e).

Le hic, c’est qu’on ne peut rien revendiquer lorsqu’on ne montre pas de la rigueur dans le marquage. Totalement déséquilibrés suite à leur infériorité numérique, les Sérésiens ont laissé Selemani, seul, reprendre un centre d’Atemona (3-2, 63e).

Poaty a bien eu l’occasion d’offrir l’égalisation mais il a manqué la cible. Avec la victoire de Zulte à Anderlecht, Seraing se trouve distancé dans la course au maintien. À cinq points du premier non-relégable, Eupen, et désormais à six longueurs de leur adversaire du jour, les partenaires de Bernier ont perdu une bonne partie de leurs espoirs de sauvetage. À moins d’un exploit contre Anderlecht ?

Tous les scores de la Jupiler Pro League en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be