À chaud, l’analyse d’une rencontre peut parfois réserver des analyses étonnantes. Celle de Yahya Nadrani l’était. "Il y a la défaite et la série de mauvais résultats, mais il faut rester objectif. Avant l’heure de jeu, il n’y avait qu’une équipe sur le terrain : Seraing."

Le défenseur stéphanois met en avant le pressing sérésien mais oublie certainement le poteau de Moreno qui aurait pu mettre les Courtraisiens devant en première mi-temps. Mais là où tous les observateurs se rejoignent, c’est que les Métallos sont dans le dur : "Il nous manque un peu de fantaisie offensive et il y a toujours cette malchance sur une bête action qui donne le premier but. Je n’ai pas trop d’explications, mais c’est ça la D1A."

Pour y rester, Seraing va devoir mettre un coup d’accélérateur pour le maintien. Mais avant cela, il faudra trouver un peu de fraîcheur mentale. "Je ne sens pas la même énergie qu’il y a trois semaines, concède Jordi Condom. Ce week-end de repos va faire du bien à tout le monde, moi y compris." Le Catalan va demander pour Noël "2 ou 3 joueurs à la direction pour amener de la concurrence". Son souhait sera-t-il entendu ?