Après un derby liégeois, décevant par le résultat (0-1) mais pas par la manière, et une victoire en Coupe contre Lokeren-Temse, Seraing se déplace à l’Antwerp qui, bizarrement, est une unité en dessous d’eux au classement.

Mais, on le sait, les grosses équipes doivent souvent mettre la machine en route.

Jordi Condom a préparé ce match comme les précédents : avec sérieux. "Ils auront la fatigue du voyage à l’Olympiacos. Jouer jeudi en Grèce, voyager et puis rejouer deux jours plus tard, ce n’est jamais simple. Mais leur noyau est très grand et qualitatif. On n’aura pas de plan anti-Frey. Je me méfie également de Samatta, Miyoshi, Benson ou Fischer. On va jouer avec nos atouts et essayer de les contrôler."

Pour cette rencontre, le noyau est au complet à l’exception des blessés de longue durée, Lahssaini et Sanogo.